Le Portugal interdit les cirques avec animaux d’ici 2024

ADVERTISING

Le Portugal rejoint la liste des pays européens, comme la Belgique, l'Italie, l'Autriche ou l'Irlande, qui interdisent la présence de cirques avec animaux sauvages sur leur territoire, comme le rapporte le site d'informations 20 Minutes.

 

Source : Archives DNA

 

La loi a été votée par le Parlement portugais le 30 octobre 2018 et a bien évidemment été saluée par les associations de défense des animaux. Au total, environ 1100 animaux de 41 espèces différentes sont concernés. Bianca Santos, vice-présidente de l'association portugaise AZP, a expliqué :

 

Cette loi était très attendue. La place des animaux sauvages n'est pas dans les cirques. Les gens doivent pouvoir se divertir sans souffrance pour les animaux. (Trad : 20 Minutes)

 

André Silva, membre du Parti personnes-animaux-nature (PAN), abonde en ce sens :

 

Le Parlement a enfin compris que des cages plus grandes, des règles plus strictes ou davantage de contrôles n'étaient pas une solution au problème de ces animaux, réduits à de simples marionnettes, à qui on a retiré leur dignité. (Trad : 20 Minutes)

 

Source : Shutterstock

 

Les propriétaires de cirque devront faire enregistrer leurs animaux sur une plateforme dédiée à cet effet. Les autorités, de leur côté, s'occuperont du replacement des bêtes. D'ici 2024, les cirques avec animaux devront avoir disparu du pays.

 

Bien évidemment, la décision du gouvernement portugais a été vivement critiquée par l'association portugaise de professionnel du spectacle, qui estime qu'il s'agit là d'une mise à mort de leur profession.

 

Source : OneVoice

 

En France, les cirques avec animaux sont toujours autorisés au niveau national. Pour autant, certaines municipalités ont pris le parti de les interdire. 62 communes ont ainsi banni la venue de ces cirques sur leur territoire.

ADVERTISING