Le dernier ours dansant du Népal va enfin être transféré dans un sanctuaire

ADVERTISING

Bonne nouvelle pour le dernier ours dansant du Népal, sauvé en décembre 2017 par les associations World Animal Protection et l'Institut Jane Goodall au Népal : il va enfin réellement rejoindre un sanctuaire comme promis lors de son sauvetage.

 

ours zoo népal

 

En effet, lors du sauvetage initial des deux derniers ours dansants du pays, organisé en accord avec les autorités, ils ont finalement été conduits en cachette dans un zoo pourtant incapable d'offrir des conditions de vie acceptables.

 

Rangila et Sridevi quittaient donc une vie passée à souffrir à cause de l'anneau de dressage passé dans leur nez pour les faire danser pour rejoindre l'enclos inadapté du parc animalier.

 

Au bout de seulement trois mois, Sridevi l'ourse est décédée dans des circonstances mystérieuses, sûrement liées au stress provoqué par son enfermement au zoo.

 

Le comportement observé chez Rangila, resté seul au zoo, semble confirmer cette théorie car une vidéo le montre en train de faire des les cents pas dans sa cage tout en balançant la tête, deux signes de zoochose, le mal-être lié à l'enfermement qui touche aussi les animaux exploités dans des cirques.

 

 

Pour Manoj Gautam, de l'Institut Jane Goodall, la situation était très problématique :

 

Le zoo de Kathmandu [où est retenu Rangila] est surpeuplé et offre des mauvaises conditions de vie. Nous sommes vraiment choqués que les vies de ces ours aient pris un tournant si tragique.

 

Suite au décès de Sridevi, les associations se sont lancées dans de longues négociations avec les autorités locales. Le gouvernement népalais se disait satisfait des conditions de vie de l'ours, annonçant une libération difficile.

 

Quatre mois après la mort de Sridevi, le docteur Neil D'Cruze, conseiller spécialisé en vie sauvage pour World Animal Protection se réjouit du succès de l'opération :

 

C'est une merveilleuse nouvelle. Après des mois à travailler sans relâche dans les coulisses, nous avons enfin obtenu la confirmation que Rangila allait enfin être placé dans un sanctuaire spécialisé en Inde, où les équipes pourront s'occuper de lui au mieux.

 

Les raisons qui ont poussé les autorités népalaises à placer les ours dans ce zoo sans consulter les associations auparavant sont encore inconnues mais les deux organisations souhaitent d'abord se concentrer sur le transfert de Sridevi en Inde.

 

L’association World Animal Protection se bat également pour faire cesser l'exploitation des ours dans les fermes à bile, qui fait environ 22 000 victimes actuellement en Asie. Vous pouvez soutenir leur action grâce à un don (site en anglais).

ADVERTISING