Le clonage de chiens est désormais possible, mais doit-on l’envisager ?

chiens clonés
ADVERTISING

Au cours d'une interview pour le magazine Variety, la chanteuse et actrice Barbara Streisand a révélé que deux de ses trois Cotons de Tuléar avaient été clonés à partir de Samantha, sa chienne décédée l'année dernière à l'âge de 14 ans.

 

Au magazine, elle explique que des cellules ont été prélevées sur Samantha, au niveau de son ventre et de sa bouche, afin de créer les deux clones, appelées Miss Violet et Miss Scarlett.

 

Source : Variety

 

L'actrice oscarisée a déclaré :

 

Elles ont des personnalités différentes… J'ai hâte qu'elles grandissent pour voir si elles ont hérité de ses yeux marrons et de son sérieux.

 

Toutefois, la célébrité n'a pas précisé les raisons qui l'ont poussée à cloner ses chiens, et n'a pas non plus indiqué où l'opération avait été réalisée.

 

Bien que le processus de clonage soit disponible au public depuis plus d'une dizaine d'années, il n'en est pas moins coûteux, avec des interventions pouvant coûter jusqu'à 40 500 euros. Des entreprises telles que ViaGen, basée au Texas, ou Sooam Biotech, en Corée du Sud, offrent ce type de services aux clients les plus fortunés. A l'heure actuelle, ce sujet reste extrêmement controversé.

 

Comment clone-t-on des chiens ?

 

Comme vous pouvez l'imaginer, le processus de clonage n'a rien de facile, dans la mesure où il nécessite l'utilisation d'autres chiens afin d'en créer un à part entière.

 

Source : Instagram. Barbara Streisand

 

Dans une interview menée par le magazine scientifique Scientific American, John Woestendiek, auteur d'un ouvrage sur le clonage du chien, a apporté des précisions quant à ce processus :

 

En plus des échantillons de tissus que nous prélevons sur le chien d'origine, il est nécessaire de prélever des ovules sur des chiennes en chaleur (environ une douzaine). Après quoi ces cellules sont chauffées à l'électricité dans le but de se diviser. Elles auront ensuite besoin de mères porteuses pour faire naître les chiots.

 

Au cours du processus, le noyau des œufs du donneur d'origine sont retirés, et on y injecte de la matière provenant de l'animal qui doit être cloné.

 

Sur leur site internet, ViaGen et Sooam Biotech ont confirmé que les naissances vivantes (terme désignant toute naissance montrant un signe de vie) étaient utilisées pour créer des clones. Une fois l'embryon cloné injecté dans la mère porteuse, la gestation dure environ 60 jours. Il faut parfois recourir à une césarienne.

 

Toutefois, Sooam Biotech a déclaré à la presse que le processus de clonage n'était effectif que dans 33 à 40% des cas. Ce qui implique un fort pourcentage de fausses couches.

 

Les chiens clonés sont-ils exactement pareils ?

 

Bien que les animaux clonés présentent les mêmes gènes que leur donneur, la façon dont ceux-ci se déclarent peut varier d'un sujet à l'autre. Par exemple, la couleur des yeux ou les tâches peuvent être différentes.

 

Source : Dogster

 

Il n'est donc pas totalement surprenant que les deux chiens clonés de la star n'aient pas la même personnalité que Samantha. Le tempérament est influencé par l'environnement dans lequel le chiot est né et a été élevé. C'est pourquoi il est peu probable que l'animal cloné et son modèle soient totalement similaires.

 

Les clones de chiens sont-il en bonne santé ?

 

Selon la FDA (Food and Drug Administration), l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, les animaux clonés sont généralement en bonne santé. Et bien que leur système reproducteur soit légèrement plus complexe, ils peuvent, eux aussi, donner naissance à des clones en bonne santé, même si le processus est plus délicat.

 

Au départ, les scientifiques craignaient que les clones ne vieillissent plus rapidement que les spécimens nés naturellement. Heureusement, cela ne semble pas être le cas.

 

Le premier clone a vu le jour en 2005, en Corée du Sud. Il s'agissait d'un Lévrier Afghan appelé Snuppy. La chienne est décédée à l'âge de 10 ans, alors que la moyenne établie pour sa race est de 11 ans. Le fait que ces animaux soient clonés ne semble donc pas avoir d'incidence sur leur espérance de vie.

 

Le clonage de chiens est-il sujet à controverses ?

 

Contrairement à leurs amis du monde agricole, le clonage de chiens n'est pas très réglementé. Et c'est l'une des raisons pour lesquelles c'est devenu un sujet de discorde. En 2005, la Californie a tenté de passer une loi interdisant cette pratique.

 

Les représentants du gouvernement ont par ailleurs évoqué des inquiétudes quant à la santé et au contrôle des animaux. En effet, qu'adviendra-t-il des chiens qui attendent une nouvelle famille dans des refuges si les gens se tournent vers le clonage ? Le projet de loi n'a finalement pas vu le jour.

 

Source : Today

 

Certains groupes de défense des animaux se sont opposés à cette pratique. Vicki Katrinak, de la Humane Society, a exprimé son opinion sur le sujet :

 

 

La Humane Society des Etats-Unis s'oppose au clonage de tout animal à des fins commerciales, car cela pourrait nuire au bien-être animal. Les entreprises qui proposent ce type de services tirent profit des maîtres désemparés par la mort de leur animal en leur promettant une réplique exacte de l'être cher. Des millions de chiens et chats attendent d'être adoptés, le clonage est donc une activité totalement superflue.

 

Plus tôt cette année, une avancée scientifique très controversée a permis a deux singes d'êtres clonés dans un laboratoire de recherche chinois.

 

ADVERTISING