Le chien est notre meilleur confident. C’est la science qui le dit

ADVERTISING

De nombreuses études scientifiques ont mis en lumière les bienfaits qu'apporte la présence des chiens à la vie des humains. On savait déjà qu'ils contribuaient à réduire notre stress et qu'ils nous aidaient à nous maintenir en forme… Deux récentes études parallèles affirment désormais que les canidés seraient nos meilleurs confidents…

 

En effet, des chercheurs britanniques ont analysé de près la relation entre les chiens et les humains et ont réussi à démontrer que les premiers ressentaient parfaitement les émotions des seconds.

 

Pour cela, les scientifiques se sont d'abord focalisés sur les humains eux-mêmes. Ils ont constaté que nombre d'entre eux considèrent leur chien comme un protagoniste essentiel de leur vie, occupant souvent un statut de confident au même titre (voire plus) que leurs proches.

 

chien-confident-1Source : DogTime

 

Ainsi, dans un article paru dans la revue Psychology Today, Stanley Coren, corrobore les résultats de deux études de taille : l'une menée par l'Université de Cambridge qui analyse le développement social et émotionnel chez des enfants  ; l'autre, menée par l'Université de Lincoln, analysant cette fois la relation entre des adultes et leurs chiens.

 

La première révèle que les enfants ayant subi des traumatismes psychologiques (tels le deuil, le divorce de ses parents, des drames familiaux ou une maladie grave) étaient plus enclins à développer un lien très fort avec leur chien, souvent même plus intense que celui qu'ils entretiennent avec leurs proches. Stanley Coren commente :

 

C'est très surprenant de voir que ces enfants se tournent vers leur animal quand ils ont besoin de soutien face à l'adversité, et qu'ils le font encore plus facilement que de se tourner vers un frère ou une soeur. Et cela, même quand ils sont en âge de concevoir que l'animal ne les comprend pas.

 

chien-confident-2Source : TheHealthOrange

 

La deuxième étude, menée sur un échantillon de 306 adultes (232 femmes et 74 hommes) et leurs chiens, avait quant à elle pour but de découvrir si ces derniers se confiaient plus facilement à leur animal qu'à leur partenaire, et si oui, sur quelles sortes de sujets.

 

Il s'est ici avéré que les femmes avaient une plus forte tendance à se confier à leurs chiens, et principalement lorsqu'il s'agissait de partager leur chagrin ou leur mal-être ; avec l'être aimé, elles avaient plutôt tendance à partager leurs craintes ou leur colère.

 

Les hommes, eux, se confiaient globalement moins et ne différenciaient pas les émotions partagées avec leur compagne de celles partagées avec leur chien…

 

Pet owner talking to his pet dog on the couch sofa, loving affecSource : CDN

 

Les deux études peuvent avoir une lecture complémentaire : toutes deux illustrent la place primordiale des chiens dans le partage émotionnel des êtres humains, et montrent qu'enfants comme adultes se confient parfois plus facilement à leur boule de poils qu'à leurs proches.

 

Les femmes étant plus nombreuses à faire cela, les mauvaises langues diront que les toutous savent sûrement être plus à l'écoute que les hommes… à moins que ce soit leur incapacité à répondre aux femmes qui leur procure ce statut d'interlocuteur privilégié ?

 

À méditer !

 

Image de couverture : Pinterest

ADVERTISING