Le célèbre skieur Luc Alphand pose fièrement aux côtés d’animaux qu’il vient de tuer

ADVERTISING

Le plus célèbre des skieurs français a suscité une nouvelle vague de colère et d'indignation parmi les amis des animaux. La rédaction du site 30 Millions d'Amis s'est en effet procurée des images de chasse récentes publiées originellement sur la page Facebook "Chasse en Montagne" (et retirées depuis).

 

On y découvre Luc Alphand posant fièrement aux côtés d'animaux qu'il a abattus au cours d'un safari récent en Russie. Au moins trois animaux ont fait les frais de la passion révoltante du sportif briançonnais : un ours, un moufflon et un buffle.

 

luc-alphand-chasse-trophee-1Source : 30 Millions d'Amis

 

Sur Facebook, l'un des membres de l'expédition qui pose avec enthousiasme aux côtés du skieur, explique, comme le rapporte le Figaro :

 

J'ai la chance de faire tirer à Luc ce splendide spécimen classé sûrement dans le top ten mondial avec 104 cm de longueur et 61 cm de circonférence !

 

luc-alphand-chasse-trophee-3Source : 30 Millions d'Amis

 

Ce n'est pas la première fois que Luc Alphand affiche sans gêne son goût pour la chasse de trophée.  En 2010, des vidéos avaient circulé sur les réseaux sociaux montrant le skieur avec d'autres cadavres d'animaux, abattus cette fois en Écosse, comme le rapporte 30 Millions d'Amis.

 

Il était également parti en Nouvelle-Zélande pour chasser le Tahr et le chamois comme en atteste ce témoignage publié sur le site de l'entreprise organisatrice des safaris auxquels le quintuple vainqueur de la Coupe du monde de ski a participé. "Luc Alphand […] a réalisé son objectif : le tir d'un Tahr, et d'un chamois en Nouvelle-Zélande", peut-on lire.

 

luc-alphand-chasse-trophee-8Source : Ovini Expéditions

 

L'association a fortement condamné cette pratique violente et absurde qui n'a de sportive que le nom. Sur Twitter, elle s'est indignée :

 

En dépit de leur notoriété, au lieu de donner le bon exemple, certains s'avilissent !

 

 

Depuis la mort très médiatisée du lion Cecil, la chasse au trophée est de plus en plus régulièrement montrée du doigt. Et même si c'est une bonne chose, les choses avancent lentement. En Afrique par exemple, on estime que plus de 7000 lions sont actuellement élevés dans des conditions miséreuses pour servir de trophée à de riches chasseurs.

 

Pour signer la pétition demandant l'abolition de la chasse au trophée lancée par la Fondation Brigitte Bardot, cliquez ici.

 

*       *      *

 

Sur le même sujet

 

Il tue cruellement un ours avec une lance et jubile. La vidéo provoque l’indignation mondiale

 

ADVERTISING