L’association L214 contre un projet d’élevage intensif

PUBLICITE

L’association L214 a décidé de s’opposer à l’agrandissement d’un élevage de poulets à Pihem, en Normandie, comme le rapporte le site d’informations 20 Minutes. Pour L214, ce projet est un non-sens à tous les niveaux. L’organisation pointe d’abord l’énorme investissement pour une rentabilité très faible.

 

Seriez-vous prêt à emprunter 1,4 million d’euros et rembourser plus de 10 000 euros par mois pendant douze ans […] et tout ça pour peut-être gagner 900 euros par mois ? 

 

L214 dénonce également l’impact d’un tel élevage sur l’environnement, avec notamment l’émission de gaz à effets de serre et les particules fines. Pourtant, malgré ces arguments, l’enquêteur public a rendu un avis favorable fin mars 2021. Le bien-être animal n’a aucunement pesé dans la balance, alors que L214 poursuit :

 

Conditions de vie effroyables […], entassement, nombreux et graves problèmes de santé, utilisation systématique d’antibiotiques.

 

 

L’exploitant se défend de maltraitance, en assurant que ses animaux sont correctement traités. Dimitri Houbron, député LREM du Nord et opposé au projet, a déclaré sur Twitter :

 

Favoriser l’élevage intensif alors que l’impact sur le climat, la souffrance animale et les conditions de travail des éleveurs sont documentés… Pas trop tard pour renoncer à cette folie.

 

L’avis favorable est cependant assorti de deux réserves : l’accessibilité de l’exploitation et le financement de la totalité du projet. En juin 2021, le Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques examinera le dossier. Ce sera ensuite à la préfecture de trancher. Dans le Nord, un projet similaire a déjà été accepté à Steenwerck.

PUBLICITE