L’armée russe veut recruter 5 dauphins de combat. Du jamais vu depuis la Guerre froide

ADVERTISING

L'armée russe à lancé mercredi 9 mars un appel d'offres pour faire l'acquisition de cinq dauphins de combat qui rejoindront les militaires de Crimée, territoire annexé par la Russie.

 

Les Russes renouent ainsi avec une pratique qui remonte à l'époque de la Guerre froide.

 

dauphin-combat-russie-militaire-4Source : @Business Insider

 

L'appel d'offres, d'un montant de 1,75 million de roubles (22.400 euros), prévoit ainsi que trois mâles et deux femelles soient transportés dès le 1er août vers un centre d'entraînement militaire pour mammifères marins à Sébastopol, port d'attache de la Flotte russe de la mer Noire en Crimée, selon les documents publiés le 16 mars sur le site du Gouvernement russe.

 

dauphin-combat-russie-militaire-5Source : @Wikipedia

 

Entraînés à détecter des mines sous-marines

 

La Russie n'a pas expliqué clairement ses intentions quant à l'utilisation des cinq cétacés.

 

En 2014 cependant, l'agence publique russe RIA Novosti avait affirmé que de nouveaux programmes d'entraînement étaient en cours d'élaboration pour mettre des dauphins au service des forces armées.

 

dauphin-combat-russie-militaire-3Source : @Barcroft

 

Par le passé, des dauphins ont été entraînés par l'URSS et les États-Unis à l'époque de la Guerre froide pour détecter des mines sous-marines ou des objets suspects près de leurs navires respectifs ou dans les eaux côtières.

 

Source : @Reuters

 

L'officier à la retraite Viktor Baranets, qui a observé l'entraînement de dauphins de combat en URSS explique que ces mammifères étaient utilisés dans le contexte de la course aux armements entre la Russie et les États-Unis. Il a déclaré à l'AFP :

 

Les Américains ont commencé avant nous. Lorsque les services de renseignement soviétiques ont appris ce que les dauphins américains étaient capables de faire, dans les années 1960, nos militaires ont décidé de s'intéresser à la question.

 

dauphin-combat-russie-militaire-6Source : @Getty

 

La Russie ne semble pas hésiter à renouer avec des pratiques controversées qui semblaient révolues.

 

Déjà fin 2015, l'agence spatiale russe avait annoncé que des macaques étaient « en cours d’entraînement » pour une mission vers Mars qui se déroulera en 2017.

 

L'association PETA (Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux) avait lancé une pétition exigeant l'abandon de ce programme révoltant.

ADVERTISING