L’adolescente accusée de s’être filmée en train de torturer des animaux a été arrêtée

ADVERTISING

Une adolescente russe vient a été arrêtée en octobre dernier après avoir prétendument torturé et tué plusieurs animaux puis publié les photos de ses actes sur Internet.

 

alina-teenager-1Source : TheSun

 

Alina Orlova, âgée de 17 ans, était en correspondance à l'aéroport de Vladivostok, à l'Est de la Russie, lorsqu'elle a été arrêtée par la police. Elle était recherchée en raison des clichés horrifiants publiés en son nom sur le web, où elle posait fièrement, en compagnie d'une amie, à côté de cadavres d'animaux qu'elles venaient de mutiler.

 

La jeune fille vouait apparemment un culte aux films d'horreur, aux looks d'inspiration gothique (maquillage outrancier et lentilles de contact de couleur, notamment) et affirmait "aimer le sang".

 

Parmi la série de photos glaçantes publiées sur Internet par l'adolescente, l'une d'entre elles mettait en scène le corps d'un chien crucifié contre un mur, devant lequel elle se tenait en souriant ; dans une vidéo, elle apparaissait même en train de démembrer un chat. Compte tenu du caractère choquant de ces images, nous avons choisi de ne pas les diffuser.

 

alina-teenager-3Source : TheSun

 

C'est en recevant de nombreuses plaintes d'internautes révoltés que la police a pris connaissance des actes attribués à Alina et son amie Kristina Konoplya, toutes deux étudiantes dans la ville de Khabarovsk, au Sud-Est de la Russie.

 

Les deux jeunes filles seraient parvenues à adopter des chiens et chats abandonnés avant de les torturer et de les tuer. Des habitants de Khabarovsk ont crée une pétition en ligne – déjà signée par plus de 50 000 personnes – demandant des peines de prison ferme sévères à l'encontre des adolescentes.

 

Alina souffre apparemment de troubles psychologiques et était allée jusqu'à affirmer vouloir tuer sa propre mère sur son blog. Suite à son arrestation, elle a démenti être l'auteure de ces atrocités et affirme être victime d'un coup monté ; selon la jeune fille, les photos publiées sur la toile auraient été photoshoppées.

 

Une petition a été lancée en Russie sur la plateforme Change.org pour que les autorités "prennent les mesures nécessaires". Si vous souhaitez apportez votre signature, c'est ici.

 

alina-teenager-2Source : SiberianTimes

 

Aujourd’hui, en France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.

 

La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

 

Via : DailyMail

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING