La vidéo de ce tigre « indiscipliné » violemment fouetté révèle toute l’absurdité des cirques

ADVERTISING

Si vous n'êtes pas encore convaincus de l'absurdité des zoos, cirques, ou autres lieux d'exhibition animale, la vidéo qui suit risque de vous faire changer d'avis immédiatement.

 

Ces images choquantes révèlent en effet l'envers du décor des cirques et les mauvais traitements dont y sont trop souvent victimes les animaux.

 

 

La scène se passe courant octobre, dans le cirque d'une fête foraine en Floride, aux États-Unis. Gandhi, un tigre âgé de 2 ans se montre peu docile envers sa dresseuse : il la bouscule, ce qui lui fait perdre l'équilibre et tomber à terre. Tout s'enchaîne alors extrêmement rapidement.

 

Prise de court, l'employée frappe le fauve au visage en lui ordonnant de se rasseoir, tandis qu'un autre dresseur accourt pour lui venir en aide.

 

En apercevant l'homme – muni d'un fouet – entrer dans la cage, l'animal saisit la jambe de la dresseuse. Pour qu'il la lâche, son collègue se met à frapper l'animal de toutes ses forces, à de nombreuses reprises.

 

tigres-cirques-accident-8

 

L'incident est filmé par une femme présente dans le public au moment des faits. Tandis qu'elle ordonne à son enfant de regarder ailleurs, on perçoit le choc des autres spectateurs qui assistent impuissants à ce violent échange.

 

Au final, plus de peur que de mal pour Vicenta Pages, la dresseuse, qui s'en sort – miraculeusement – avec quelques blessures légères. Susan Bass, la porte-parole de l'association Big Cat Rescue (BCR), raconte au site TheDodo :

 

Il l'a traînée à travers le ring et elle a eu de la chance qu'il ne l'ait pas mortellement blessée. C'est même incroyable qu'elle ait été capable de se relever immédiatement après.

 

S'il est normal, en tant qu'êtres humains, de d'abord s'identifier à la femme qui se fait attaquer par un tigre, voir l'animal se faire violemment frapper au visage est également difficilement supportable.

 

tigres-cirques-accident-5Source : Facebook

 

Depuis la diffusion cette séquence glaçante, de nombreuses personnes ont accusé le cirque – et les conditions dans lesquelles les animaux y sont traités – d'être directement responsable de l'accident.

 

Rachel Matthews, directrice adjointe de l'association de protection des animaux PETA, résume à la perfection la situation :

 

Le tigre n'a pas eu d'accès de folie. Il a tout simplement agi comme un tigre. On ne peut pas être surpris qu'un animal sauvage réagisse de la sorte. 

 

tigres-cirques-accident-3Source : Facebook

 

Si les dresseurs parviennent à rendre des tigres ou des lions dociles et disciplinés, il est impossible d'effacer totalement l'instinct sauvage de ces animaux.

 

Ainsi, dès que sa dresseuse s'est retrouvée à terre, Gandhi l'a perçue sous un autre angle : en quelques secondes, elle est passée du statut de "maître" à celui de proie.

 

Certains spécialistes du comportement animal affirment qu'il n'est même pas certain que le tigre ait agi avec l'intention de lui faire du mal. Étant très jeune, il se peut qu'il ait cru à un jeu ; mais sa force aurait pu donner un cours fatal aux évènements en un rien de temps.

 

tigres-cirques-accident-4Source : Facebook

 

C'est justement parce que les fauves ne peuvent pas se débarrasser complètement de leur instinct de prédateur que le personnel des zoos ou cirques fait inévitablement appel à des méthodes violentes (ici, le fouet) pour maîtriser l'animal au quotidien.

 

Pour dresser un tigre ou un lion, ils ont recours à des techniques reposant sur la peur.

 

Une triste réalité décriée par les défenseurs des animaux, qui insistent sur le fait que bien souvent, les professionnels des cirques ou zoos abusent, par souci de temps et d'efficacité, des procédés d'apprentissage violents.

 

tigres-cirques-accident-2Source : Facebook

 

Quand bien même cela ne serait pas le cas, le quotidien des animaux de cirque est déplorable : lorsqu'ils ne sont pas exhibés ou forcés à effectuer des tours en public, ils sont enfermés dans de petits enclos dans les coulisses.

 

Un mode de vie anxiogène, qui pousse parfois les félins à se battre entre eux au sein de leurs cages.

 

La PETA a ainsi porté plainte contre le spectacle Pages White Tiger Show - dans le cadre duquel l'altercation a eu lieu – pour violation des droits des animaux. Une enquête est en cours.

 

Rachel Matthews espère en tout cas que la vidéo sensibilisera les gens à la cause des animaux de cirques et les incitera à boycotter ces derniers lorsque leurs spectacles incluent des fauves. Elle affirme :

 

Tant qu'il existera des foires comme celle du Pensacola State Fair, des attaques de la sorte continueront de se produire.  Vivre dans une cage en acier et éviter les coups de fouets, ce n'est pas une vie, pour un tigre.

 

tigres-cirques-accident-1Source : Facebook

 

Si vous souhaitez contribuer à aider les tigres comme Gandhi à échapper à cette vie misérable, vous pouvez faire un don aux associations Big Cat Rescue et Performing Animal Welfare Society, qui oeuvrent toutes deux pour proposer aux fauves exploités des conditions de vie meilleures.

 

Pour agir contre les cirques qui utilisent des animaux sauvages, vous pouvez demandez à votre maire d’interdire la venue de compagnies accompagnées d’animaux dans votre ville ou encore signer cette pétition lancé par la Fondation 30 Millions d’Amis.

 

Et pour connaître les communes françaises qui agissent en faveur des animaux, vous pouvez visiter le site de l’association Code Animal.

 

 

Via : TheDodo

ADVERTISING