La police des animaux aux Pays-Bas assure le bien-être des animaux de compagnie

police des animaux
ADVERTISING

Depuis 2010, la police néerlandaise à mis en place une unité spéciale dédiée à la protection des animaux, implantée à La Haye. Avec 250 agents à temps plein, cette police des animaux a été crée par le Parti de la Liberté et prévoyait à l'origine 800 agents.

 

Pour faire intervenir la police des animaux, les citoyens peuvent les appeler avec un numéro d'urgence dédié, le 144. Cette ligne reçoit depuis ses débuts, environ 3 000 appels par an concernant des animaux de compagnie ou errants, en danger ou maltraités.

 

 

Le New York Times a suivi le sergent Erik Smit, l'un des premiers agents à avoir été formé pour faire partie de la police des animaux. Ses interventions peuvent l'amener à sauver un phoque trouvé malade sur une plage, maîtriser un chien devenu agressif ou bien s'assurer que des animaux de compagnie soient bien traités après des signalements, généralement de la part de voisins.

 

Cet hiver il a, par exemple, été appelé pour sauver un Jack Russel que son maître avait laissé sur le balcon en partant travailler alors qu'une tempête de neige devait éclater quelques heures plus tard. Des voisins inquiets ont appelé le 144 et le sergent Smit est intervenu avec un camion de pompier.

 

Le maître du chien a du payer une amende de 150€ et s'expliquer auprès de la police de La Haye pour que son chien ne lui soit pas retiré.

 

 

Bien que les animaux soient les premiers bénéficiaires de ces services, pour Erik Smit, sa mission comporte également une dimension sociale essentielle.

 

Bien sûr, la première chose que nous faisons est de veiller sur les animaux, mais, bien souvent, lorsque l'on y regarde d'un peu plus près, on voit bien que les choses ne vont pas bien non plus pour leur maître.

 

D'après lui, seuls 20% des cas qu'il est amené à traiter sont liés à de la maltraitance intentionnelle. Bien souvent, les maîtres veulent bien faire, mais connaissent des difficultés importantes.

 

A l'image de cet habitant d'un quartier pauvre de Delft, au sud-ouest de La Haye auquel le sergent va rendre visite une fois par mois. Trois poissons, deux lézards, deux lapins, quatre chats, un chinchilla et un grand chien vivaient dans ce petit appartement.

 

Source : Jasper Juinen

 

Depuis le signalement de ce logement à la police spéciale, le maître de ces animaux a reçu de l'aide et est fier aujourd'hui de permettre à ses animaux de vivre dans un environnement propre.

 

Pour Marinne Thienne, présidente du Parti des Animaux, qui dispose de cinq sièges sur 150 au Parlement Néerlandais, la police des animaux est indispensable :

 

Les animaux – et toute la société – ont besoin de la police des animaux. Il a un lien direct entre la violence envers les animaux et la violence envers les humains. 

 

Selon elle et de nombreux autres activistes, cette police devrait même bénéficier de plus de pouvoir et de moyens, notamment pour venir en aide aux animaux d'élevage. Une loi appelée le Animals Act, en vigueur depuis 2013, garantit aux animaux une protection contre la faim, la soif, le stress chronique et le mal-être physique ou psychologique.

 

 

Hans Baaij, directeur de Dier en Recht, une ONG qui travaille à définir précisément ce qui constitue un acte de maltraitance explique :

 

Cette loi dit que lorsqu'un animal est dans une situation difficile, nous devrions l'aider. Mais dans les élevages industriels, il y a environ six millions de cochons qui meurent chaque jour sans aucun accompagnement vétérinaire.

 

Un positionnement qui fait écho à celui de Nicolas Hulot, ministre de l'environnement français qui en appelle depuis quelques temps à une "grande réflexion" sur le bien-être animal. Une initiative indispensable d'après Brigitte Bardot qui estime la politique du gouvernement en la matière décevante.

 

Source : The New-York Times

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (il va adorer) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING