La naissance de ce bébé panda dans un zoo est une grande nouvelle pleine d’espoir pour le futur de son espèce

ADVERTISING

Le zoo d'Ueno, situé à Tokyo, au Japon, a accueilli un nouveau pensionnaire au milieu du mois de juin 2017. Et pas n'importe lequel ! Un bébé panda a ainsi vu le jour, redonnant espoir dans la conservation de cette espèce d'ursidés qui fut longtemps menacée d'extinction.

 

Source : Tokyo Zoological Park Society

 

Le bébé de Shin Shin et Ri Ri, les heureux parents, a passé le cap difficile du premier mois. De constitution fragile, les nouveaux-nés sont très exposés. En 2012, Ri Ri avait déjà mis bas, mais le petit n'avait survécu que 6 jours, emporté par une pneumonie.

 

Source : Tokyo Zoological Park Society

 

Le panda né en juin dernier, une petite femelle, semble bien se porter. Le directeur du zoo, Fukuda Yutaka, a déclaré :

 

Nous allons rester vigilants et garder la petite à l’œil.

 

Source : Getty Images

 

Durant la période critique de trois à quatre mois qui suit la naissance, il est capital d'organiser une surveillance constante, afin de garantir la bonne santé de l'animal. Un expert venu de Chine suit ainsi la croissance du bébé pour maximiser ses chances de survie. Les pandas se reproduisent en effet très rarement en captivité, et chaque naissance est une célébration. Ces grands ursidés ont un cycle de chaleur très réduit, seulement quelques jours par an, et les scientifiques ont mis au point de nombreuses techniques de fécondation artificielle.

 

Peu de zoos étrangers détiennent des pandas, qui sont prêtés par le gouvernement chinois pour une durée déterminée, et à des prix très élevés. Les deux pandas du zoo d'Ueno ont ainsi été "loués" par le Japon pour dix ans, à hauteur de 840 000 euros par an. L'argent récolté est directement reversé à un fond de protection des pandas dans leur milieu naturel.

 

Source  Getty Images

 

Si aujourd'hui, le panda n'est plus inscrit par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature sur la liste des espèces en danger, il reste considéré comme vulnérable. La réduction constante de son habitat, sous la pression humaine, menace sa survie, d'autant que le bambou, qui constitue son principal moyen de subsistance, met plus de dix ans à repousser une fois mort. Les pandas peuvent aussi être les victimes collatérales de pièges posés par l'homme pour capturer d'autres animaux, comme le léopard des neige.

 

Source : Alain Jocard

 

Il ne reste actuellement plus que 2000 individus en liberté en Chine.

 

Le zoo de Beauval, en France, s'apprête à accueillir deux bébés début août. Huan-Huan, la femelle du zoo, est sur le point d'accoucher, et des soigneuses venues de Chine sont déjà sur place pour s'assurer du bon déroulement de la mise-bas. La naissance de ces pandas est une première dans l'Hexagone.

 

Via : Sciences et Avenir

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING