La mort tragique de 42 animaux dans un accident de camion suscite colère et indignation

PUBLICITE

Le 5 octobre au matin, un camion transportant 160 cochons vers l'abattoir s'est renversé dans la ville de Toronto, au Canada. Le choc a été extrêmement violent et 42 animaux sont morts sur le coup ou des suites de lourdes blessures.

 

(Attention, certaines images sont difficiles).

 

toronto-cochons-accident-camion-5Source : David Ritchie / City News

 

Les pompiers sont intervenus rapidement pour dégager les survivants du véhicule. Selon l'association Peta, qui rapporte les faits, les cochons blessés poussaient des "cris glaçants" lorsque les secours sont arrivés.

 

 

Plusieurs animaux ont réussi à s'échapper, errants quelques temps sur la voie publique avant d'être capturés et acheminés de nouveau vers la fin funeste qui les attendait à l'abattoir.

 

toronto-cochons-accident-camion-3Source : David Ritchie / City News

 

"C'est déchirant pour nous d'assister à une telle scène"

Des militants de la cause animale se sont précipités sur les lieux de l'accident pour porter secours aux animaux blessés.

 

Parmi eux, Anita Krajnc, l'une des fondatrices de l'association Toronto Pig Save qui est actuellement jugée et risque une peine de prison pour avoir donné de l'eau à des cochons en détresse en route vers l'abattoir.

 

toronto-cochons-accident-camion-11Source : Vegan_eh

 

Les défenseurs des animaux se sont indignés de la réaction de l'entreprise propriétaire des animaux qui a consisté à dissimuler avec des bâches les animaux accidentés pour ne pas que l'on constate l'ampleur de leurs blessures.

 

Posted by Anita Krajnc on Wednesday, October 5, 2016

 

La police a même fini par arrêter Anita Krajnc alors qu'elle faisait valoir son droit de documenter la scène en filmant avec son téléphone.

 

Jenny McQueen, membre de l'association Toronto Pig Save était aux côtés d'Anita Krajnc au moment de son arrestation. Elle explique à City News :

 

Les cochons sont blessés, ils hurlent, ils ont peur, ils devraient être transférés vers un sanctuaire. C'est déchirant pour nous d'assister à une telle scène.

 

De son côté, Ingrid Newkirk, la présidente de l'association Peta, a invité ses soutiens à faire le lien entre l'accident de Toronto et leurs choix de consommation :

 

L'horreur qu'implique le fait de mettre du bacon dans les assiette à éclaté au grand jour aujourd'hui alors que des cochons, déjà terrifiés et maltraités, se sont renversés sur la route quand le camion les transportant vers l'abattoir s'est retourné.

 

toronto-cochons-accident-camion-12Source : Brian Kelly / Peta

 

L'horreur du transport d'animaux vivants

Au Canada comme dans le reste du monde, des millions d’animaux souffrent en effet chaque jour des conditions de transport vers l'abattoir.

 

Par la route, ils parcourent ainsi souvent des milliers de kilomètres sans eau ni nourriture, se marchant les uns sur les autres au milieu de leurs excréments.

 

En France, l'association CIWF avait révélé en début d'année le calvaire des animaux issus d’élevages français, entre autres, transportés vers la Turquie.

 

animaux-transport-turquie-2Source : CIWF

 

Aurélia Greff, responsable de campagne pour CIWF France, résumait alors :

 

Globalement, nous avons observé de graves soucis au niveau de la surcharge des camions, laissant à peine aux animaux la place de bouger. Également des problèmes concernant la durée du voyage, l’accès à l’eau et à la nourriture et de l’absence de soins

 

L’association avait alors appelé à écrire au Ministre de l’Agriculture pour lui demander de faire cesser les exportations d’animaux vers la Turquie. Un appel qui n’a jamais été autant d’actualité.

 

Pour le signer, c’est ici.

 

*      *      *

 

Sur le même sujet

 

40h de souffrance absolue : les effroyables conditions de transport des veaux non sevrés en Europe

 

PUBLICITE