La mis en garde d’Instagram contre les selfies avec des animaux sauvages

ADVERTISING

Instagram, le célèbre réseau social de partage d'images détenu par Facebook, s'est récemment fendu d'un avertissement contre les photos qui participent à l'exploitation d'animaux sauvages. En cause, les nombreux selfies avec des koalas, lions,  tigres, ou autres dauphins qui pullulent sur la plateforme et favorisent indirectement la captivité ou le trafic de ces animaux.

 

making new friends #lionselfie

A post shared by dani_detrude (@dani_detrude) on

 

"La maltraitance animale n’est pas autorisée sur Instagram"

 

Désormais, si vous publiez ou recherchez un contenu accompagné d'un hashtag indiquant la présence d'un animal sauvage (#koalaselfie ou #lionselfie par exemple), vous devrez en passer par le message d'avertissement suivant :

 

La maltraitance animale et la vente d’animaux en voie de disparition ou de certaines partie de leur corp n’est pas autorisée sur Instagram. Vous recherchez un hashtag qui pourrait être associés à des publications encourageant des comportements nuisibles pour les animaux ou l’environnement.

 

 

"Afin de mieux éduquer les membres de la communauté sur la création de contenus exploitant la faune et la nature, nous lançons aujourd'hui de nouveaux produits in-app pour encourager les gens à réfléchir aux interactions avec les animaux sauvages et l'environnement", a ainsi précisé Instagram dans un communiqué.

 

Paris Hilton récemment épinglée

 

Paris Hilton a été l'une des premières personnalités épinglées par ce message d'avertissement alors qu'elle a récemment diffusé plusieurs selfies avec des koalas lors d'un séjour en Australie.

 

#KoalaSelfie ??

A post shared by Paris Hilton (@parishilton) on

 

Des "zoos à selfies"

 

La popularité de ces clichés diffusés par milliers sur les réseaux sociaux chaque année fait ainsi prospérer de nombreux centres et zoos spécialisés dans le contact direct entre les visiteurs et les animaux.

 

On retrouve ces établissements principalement en Asie et en Amérique du Sud et les conditions de vie des animaux sont souvent déplorables. Parmi eux, le zoo de Lujan, situé dans la province de Buenos Aires en Argentine, récemment critiqué par les défenseurs des animaux pour avoir prétendument drogué ses félins afin qu'ils se montrent dociles avec les touristes.

 

Un lion possiblement drogué au zoo de lujan

 

Il y a quelques semaines, l'app de rencontre Tinder avait également invité ses utilisateurs à ne plus poser aux côtés d'animaux sauvages. "L’heure des selfies avec des tigres est révolue. Le plus souvent, ces photos exploitent de magnifiques créatures violemment retirées de leur habitat naturel pour être mises en captivité. Les animaux sauvages méritent de vivre en pleine nature", avait alors ajouté Tinder sur son blog.

 

Cet effort des plateformes sociales contre la diffusion de ces contenus ne doivent pas faire oublier les autres activités touristiques cruelles envers les animaux, comme les promenades à dos d'éléphants ou les parcs aquatiques qui causent également de grandes souffrances.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING