La marque Michel et Augustin renonce aux oeufs de poules en batterie, suite à la campagne de L214

ADVERTISING

Victoire pour les animaux. Le 6 février, la marque française de produits alimentaires Michel et Augustin a annoncé qu'elle n'utiliserait plus aucun oeufs issu de poules élevées en batterie d'ici la fin de l'année.

 

Cette annonce intervient quelques jours après le lancement d'une pétition par l'association L214 appelant la marque à prendre en compte la souffrance des animaux.

 

michel-augustin-l214-10

Source : @L214

 

"La com' c'est bien, l'éthique c'est mieux"

 

Cela faisait plus d'un an que l'association avait interpellé l'entreprise et lui avait demandé de tourner le dos aux élevages en batterie. "Michel et Augustin : la com’ c’est bien, l’éthique c’est mieux",  insistait L214.

 

Source : @L214

 

Dans son communiqué, l'association explique :

 

« Les trublions du goût », comme ils se font appeler, commercialisent entre autres des biscuits et des mousses au chocolat. La marque se caractérise par une communication joviale mais ne se distinguait pas (jusqu'à maintenant) des autres marques au sujet des poules pondeuses, puisque la totalité de leurs produits était composée d'œufs de batterie. Nous avons alors décidé de convaincre Michel et Augustin de se détourner de ces élevages cruels.

 

michel-augustin-l214-2

Source : @L214

 

L'enfer des élevages en batterie

 

Dans ces élevages, qui représentent près de 70% du marché français, les poules sont contraintes de vivre dans une promiscuité insupportable. Elles sont environ 16 par met il leur est impossible d'étendre les ailes.

 

Elles passent leur vie sur un grillage, aux côtés des cadavres de leurs congénères qui n'ont pas résisté à cet environnement macabre.

 

michel-augustin-l214-1

Source : @L214

 

La marque de patisseries et desserts s'est donc laissée convaincre par l'association et a promis dans un communiqué que l'intégralité de sa gamme ne contiendra aucun oeufs de batterie d'ici octobre 2016.

 

michel-augustin-l214-7

Source : @L214

 

Ce n'est pas la première victoire de L214 sur le sujet. Avant Michel et Augustin, l'association avait réussi à persuader Monoprix (pour sa marque distributeur), Novotel et l'enseigne de supermarchés Colruyt d'arrêter de soutenir les élevages en cages.

 

Malheureusement, l'essentiel des oeufs commercialisés en France est toujours issu de poules élevées en batterie. Pour être certain de ne pas en acheter, pensez à toujours vérifier le code indiqué directement sur l'oeuf. Plus d'explications ici.

 

michel-augustin-l214-3

Source : @L214

 

Pour soutenir l'association L214, c'est par là. 

 

*      *      *

ADVERTISING