La mairie de Paris veut effectuer des tests cruels sur ces animaux. Une association s’indigne

ADVERTISING

Mari 26 septembre 2017, la ville de Paris a validé le lancement d'un tout nouveau programme, visant à l'éradication des rats qui prolifèrent dans la capitale. Des expérimentations seront ainsi pratiquées sur des rongeurs vivants, en partenariat avec l'école VetAgro Sup, située dans la région Rhône-Alpes. Le but d'une telle démarche est de mettre au point un nouveau type d'anticoagulants, le rat brun ayant développé une résistance aux produits déjà utilisés. La proposition de la Mairie de Paris a été votée par l'ensemble des élus, à l'exception des écologistes.

 

Source : We Are Barnsley

 

L'association One Voice a aussitôt dénoncé cette pratique cruelle et demande la mise en place d'une solution alternative et non basée sur la souffrance animale. L'organisation a ainsi écrit à la maire de Paris, Anne Hidalgo, afin de "réclamer la mise en place de solutions plus respectueuses en précisant que le règlement sur le prélèvement d’animaux sauvages dans la nature est strictement encadré".

 

Source : Le Parisien

 

One Voice s'oppose également à l'utilisation des anticoagulants dans les campagnes de dératisation. Présentés comme moins cruels pour les animaux, ces produits peuvent en réalité provoquer une agonie de près de 7 jours, tout en causant des "hémorragies pulmonaire, intracrânienne ou gastro-intestinale". Une mort lente non dénuée de souffrance.

 

Les écologistes s'opposent également au programme d'expérimentation et à l'utilisation des anticoagulants. David Belliard, coprésident du Groupe écologiste de Paris, explique ainsi :

 

La première façon de réduire le nombre des rongeurs, c'est qu'ils n'aient pas accès à la nourriture.

 

Source : AFP

 

Les rats jouissent d'une très mauvaise réputation, et ce, depuis des siècles. Considérés comme nuisibles, porteurs de maladie, ils sont très souvent l'objet de campagnes d'extermination de masse. L'association One Voice propose trois solutions alternatives pour contrôler les populations de rongeurs en jouant sur l'appareil reproducteur des animaux. Certains ultra-sons, un vaccin immuno-contraceptif, ou même certains contraceptifs hormonaux utilisés par les humains seraient autant de possibilités viables et indolores.

 

Source : Mediapart

 

Malheureusement, à l'heure actuelle, la Mairie de Paris n'a pas donné suite à la lettre de One Voice.

 

En Europe, l'expérimentation animale fait chaque année 12 millions de victimes. La France arrive en première position, avec le triste record de 2 millions d'animaux par an.

 

L'association One Voice lutte depuis de nombreuses années pour l'arrêt de l'expérimentation animale et le développement de méthodes alternatives, pour les soutenir, c'est par ici.

 

Source : One Voice

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING