La Fondation Brigitte Bardot empêche la présence d’un bébé tigre dans une discothèque

ADVERTISING

La semaine dernière, la Fondation Brigitte Bardot a fait annuler une soirée prévue en discothèque impliquant la présence d'un bébé tigre. Le patron de l'établissement a indiqué qu'il aurait souhaité reverser les fonds récoltés lors de l'événement à l'association WWF.

 

 

C'est dans une discothèque de Bussière-Poitevine (Haute-Vienne), appelée le Night, que la soirée était prévue pour le 6 octobre. L'idée était de faire venir un bébé tigre accompagné de son dompteur à l'occasion de la soirée, et de permettre aux clients de l'endroit de faire des photos avec le félin.

 

Lionel Gallien, patron de l’établissement, a indiqué qu'il souhaitait reverser les fonds à l'association WWF. Les intentions étaient donc en partie bonnes.

 

Toutefois, l'annonce de l'événement sur les réseaux sociaux a provoqué un tollé général, et a particulièrement attiré l'attention de la Fondation Brigitte Bardot, qui n'a pas mis longtemps à faire part de son mécontentement, à la suite de quoi, Lionel a décidé d'annuler la soirée. Il a révélé, selon le Parisien :

 

On a menacé de s’en prendre à ma famille. De mettre le feu au bâtiment… comme si nous allions faire du mal au tigreau ! Et la Fondation Bardot m’a appelé. J’ai donc renoncé, car je ne souhaite pas polémiquer. Nous avions pourtant prévu de verser 1500 € à WWF.

 

Source : Le Parisien

 

Grâce à l'intervention de la Fondation Brigitte Bardot, le préfet a accepté l’interdiction de la venue du tigreau, au nom « de l’atteinte à la dignité de l’animal ».

 

ADVERTISING