L214 : des images insoutenables dans un élevage de truies

PUBLICITE

L’association L214 a publié, à la fin du mois d’août 2021, une vidéo accablante contre un élevage de truies, SCEA des Tremblats, situé dans l’Yonne. La diffusion de ces images s’accompagne du témoignage du lanceur d’alerte, qui parle visage découvert.

 

Grégory Boutron, qui a contacté l’association, explique, révolté :

 

Ils coupent les queues à vif et font les castrations à vif (…) Si un (porcelet) boîte, ils le prennent et le claquent par terre. Des fois, on le voit encore bouger dans le seau.

 

Grégory Boutron a travaillé un peu plus de deux dans cet élevage. Ce qu’il y a vu l’a profondément marqué, au point de le plonger dans une profonde dépression. Il dénonce également les manques de contrôle au sein de l’établissement. Il a lui-même alerté le directeur de l’élevage, en vain. Il a alors décidé de porter plainte et de contacter L214 pour témoigner.

 

Je voudrais que le responsable ne travaille plus dans ce domaine-là et que la boîte soit fermée car ça ne s’arrêtera jamais.

 

Source : L214

 

Sur les images, tournées avec un téléphone portable, on peut voir des truies, le corps tuméfié par des coups de tournevis. D’autres ont les dents coupées avec une tenaille. Enfin, certaines agonisent à même le sol. L’élevage appartient au groupe Provent-SDPR, qui n’a pas souhaité s’exprimer, même après avoir été contacté par L214.

 

 

Sébastien Arsac, directeur des enquêtes et porte-parole de L214, a de son côté annoncé que l’organisation avait l’intention de porter plainte. Elle demande également des sanctions pour la maltraitance infligée aux animaux. La préfecture de l’Yonne a déclaré que l’élevage avait été mis en demeure suite à un contrôle effectué le 1er juin, de manière inopinée. Les autorités ont conclu :

 

La DDETSPP a informé l’exploitant qu’une nouvelle inspection serait menée pour vérifier la mise en conformité de son élevage.

PUBLICITE