L214 dénonce un élevage de Bretagne

ADVERTISING

L’association L214 a dénoncé mardi 15 octobre 2019 un élevage de veaux destinés à l’industrie laitière dans le Finistère, comme le rapporte le site d’informations France 3.

 

L’association aurait été prévenue par un ancien acheteur de veaux, qui a fini par craquer face à la situation. Incapable de se taire plus longtemps, il a décidé de parler sous couvert d’anonymat :

 

Ici la douceur et le bien-être animal sont restés à la porte.

 

Source : L214

 

Les vidéos ont été tournées entre juillet et octobre 2019 dans un centre de tri et trois élevages d’engraissement de la société Ouest Élevage. Les images, d’une rare violence, sont édifiantes. Les veaux sont malmenés, frappés à coups de poing ou de poings. Certains animaux, bien trop faibles, sont supprimés sur place. S’ils sont assez « chanceux », ils sont euthanasiés par un vétérinaire. D’autres, malheureusement, subissent un sort beaucoup plus cruel.

 

J’ai vu des petits tués à coups de marteau parce qu’ils étaient trop maigres et donc pas rentables, des gens s’amuser à jeter les veaux par-dessus les barrières.

 

Dans les centres d’engraissement, la situation n’est pas plus enviable.

 

Les veaux sont anémiés, donc affaiblis, malades. J’étais choqué par l’état sanitaire de certains élevages et par les conditions de vie inacceptables.

 

Source : L214

 

L’association L214 précise sur son site Internet :

 

De nombreux veaux sont atteints de teigne. L’enquête montre des bâtiments infestés de mouches et recouverts d’une épaisse couche de crasse, ou encore une multitude de médicaments périmés et mal conditionnés. 

 

L’organisation réclame ainsi un moratoire sur l’élevage intensif, dont elle exige une sortie. Elle demande également une « végétalisation d’ampleur de l’alimentation en restauration collective publique ou privée ». Ouest Élevage appartient au géant Even, qui possède les marques Mamie Nova Régilait ou encore Paysan Breton.

 

ADVERTISING