Katy Perry déclenche la colère de ses fans en publiant des selfies avec des bébés lions et jaguars

katy perry BJWT
ADVERTISING

Mercredi 2 mai, la chanteuse Katy Perry a provoqué un vaste élan d'indignation auprès de ses fans après avoir publié des photos d'elle en train de câliner des bébés tigres et jaguars dans un "sanctuaire" du Mexique. Les défenseurs de la cause animale, de leur côté, remettent en question l'intégrité de l'établissement.

 

katy perry BJWTSource : Katy Perry/Instagram

 

Le refuge en question, appelé Black Jaguar White Tiger Foundation (BJWT), revendique son label de sanctuaire en déclarant sauver des félins du monde circassien, des élevages illégaux et du commerce d'animaux de compagnie. Mais la réalité semble bien différente. Il s'agirait en effet d'un faux sanctuaire, qui comme beaucoup d'autres, exploite les animaux sauvages pour prendre des selfies et attirer les célébrités.

 

Casssandra Koenen, membre de la World Animal Protection, a expliqué à The Dodo :

 

Les faux refuges pour animaux sauvages comme Black Jaguar White Tiger soutiennent l'infâme industrie du divertissement. Ne vous laissez pas avoir par ces soi-disant sanctuaires.

 

Si les photos prises par la chanteuse peuvent avoir l'air attendrissantes, la vérité qui se cache derrière est bien plus lugubre. Le simple fait qu'elle ait été autorisée à prendre des selfies et à câliner les félins en est la preuve.

 

katy perry BJWTSource : Katy Perry/Instagram

 

Dans les vrais sanctuaires, les contacts entre humains et animaux sauvages sont totalement interdits. Si les photos et autres attractions sont autorisés, c'est sans doute le signe que les animaux sont en réalité maltraités.

 

Les bébés sont souvent élevés dans le but de divertir les visiteurs, et sont de ce fait séparés de leur mère prématurément. Lorsqu'ils deviennent trop grands pour poser, ils sont le plus souvent enfermés dans des cages minuscules et utilisés pour la procréation.

 

katy perry BJWTSource : Katy Perry/Instagram

 

Suite à ce tollé général, Instagram a retiré les photos de la star, et a reconnu le fait que les selfies avec des animaux sauvages représentaient un danger pour ces derniers et participaient aux pratiques cruelles qui se cachent derrière cette industrie du divertissement.

 

Dorénavant, les utilisateurs de la plateforme qui publieront des photos assorties de hashtags tels que #tigerselfie ou #blackjaguarwhitetiger se verront adressés ce message :

 

La maltraitance animale et la vente d’animaux en voie de disparition ou de certaines parties de leur corps ne sont pas autorisées sur Instagram. Vous recherchez un hashtag qui pourrait être associé à des publications encourageant des comportements nuisibles pour les animaux ou l’environnement.

 

katy perry BJWTSource : Katy Perry/Instagram

 

Pour l'heure, Facebook et Twitter autorisent toujours les selfies avec des animaux sauvages.

 

Casssandra Koenen rappelle à The Dodo :

 

Notre passion pour les selfies a changé à jamais la vie des animaux sauvages. Cette mode controversée conduit à la souffrance et à l'exploitation de certains des animaux les plus emblématiques du monde. C'est déchirant de voir une célébrité de plus poser aux côtés d'un animal sauvage, et alimenter cette souffrance.

 

katy perry BJWTSource : Katy Perry/Instagram

 

Il y a quelques mois déjà, en réponse au comportement abusif de nombreuses personnalités envers les animaux sauvages, Instagram publiait déjà un message d'avertissement à l'égard des utilisateurs de sa plateforme.

 

ADVERTISING