Jura : une jument mutilée

PUBLICITE

Une nouvelle victime s’ajoute à la liste des chevaux abattus et mutilés en France depuis plusieurs années. Alors que le mois d’août avait déjà été particulièrement meurtrier, c’est cette fois une jument qui a été tuée à Thoiria, dans le Jura, vendredi 14 août 2020, comme le rapporte le journal d’informations BFMTV.

 

Aïda, une jument de 24 ans, a été assommée, puis mutilée. Le ou les coupables lui ont retiré un œil, ainsi qu’une châtaigne, sorte d’excroissance que l’on retrouve à l’arrière de la jambe d’un cheval. Aujourd’hui, la propriété de l’équidé, Christina, se demande si cette affaire est à mettre en lien avec toutes les autres.

 

Je ne suis pas sure à 100 %, ça reste une thèse. Apparemment, y aurait certains chevaux qui ont été tapés au niveau du front ou des oreilles. Mais je ne suis pas certaine de ce que j’avance.

 

[APPEL À LA VIGILANCE] Agression d’équidés.

Après plusieurs messages privés reçus sur la page Facebook Gendarmerie du…

Publiée par Gendarmerie du Jura sur Lundi 17 août 2020

 

Elle ajoute :

 

C’est de la barbarie, c’est un assassinat.

 

Une plainte a été déposée, et une enquête ouverte. Pour le moment, la gendarmerie nationale de Lons-le-Saunier se montre prudente :

 

En l’état de l’enquête, rien ne raccroche directement ce qui s’est passé dans le Jura aux faits nationaux.

 

La gendarmerie a publié un message sur sa page Facebook afin de donner des recommandations aux éleveurs inquiets pour leurs animaux.

PUBLICITE