Jura : un mouton tué par des jeunes ?

PUBLICITE

Le journaliste Hugo Clément a dénoncé sur Twitter la mort d’un mouton, tué à l’issue d’une fête par des jeunes dans le Jura à la fin du mois de mars 2021, comme le rapporte le site d’informations Yahoo! News. Hugo Clément explique :

 

Des jeunes hommes ont décidé d’offrir un mouton comme cadeau à un ami. Ils l’ont peint et l’ont promené en laisse au milieu de la soirée. Puis, l’animal a été tué. Le tout a été diffusé sur Snapchat par les fêtards.

 

 

Les participants ont assuré que l’animal n’avait pourtant pas été maltraité. Le mouton a malgré tout été retrouvé inanimé au petit matin, du sang au niveau du cou. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Champagnole avait le dépôt d’une plainte pour maltraitance. Plusieurs associations de défense des animaux ont également lancé leur propre enquête de leur côté.

 

Selon la gendarmerie, le mouton n’a pas souffert durant la soirée, mais il a bel et bien été tué plusieurs heures plus tard. Un invité se serait emparé d’un couteau puis aurait décidé de préparer un méchoui, sans en parler aux autres. D’après le procureur de la République de Lons-le-Saunier, Lionel Pascal, le jeune homme ne cherchait pas à faire souffrir l’animal et ne l’a pas tué par plaisir, mais simplement pour le manger. Le lendemain, l’un des convives aurait alors décidé de se prendre en photo devant le cadavre de l’animal, puis de publier le cliché sur les réseaux sociaux pour faire le buzz. Deux infractions ont été retenues : celle de tuer un animal sans nécessité et celle de l’avoir tué sans l’assommer au préalable. Le jeune homme a été convoqué devant le tribunal de police de Dole au mois de mai.

PUBLICITE