Isère : des élus votent une motion anti-loup

ADVERTISING

Les élus de la communauté de communes de la Matheysine, en Isère, ont décidé de faire entendre leurs voix en votant une motion contre la protection du loup, le 24 septembre 2019, comme le rapporte le site d’informations France 3.

 

Si l’initiative est insolite, elle entend cependant attirer l’attention sur le problème que pose la présence du loup dans la région. Les attaques y sont en effet de plus en plus nombreuses : plus de 300 depuis le début de l’année. Eric Chattard, éleveur, explique :

 

Au début, c’était une attaque de temps en temps. Maintenant, c’est régulier. Il faut que les bêtes soient rentrées le soir, qu’il y ait des patous… Si une bête reste écarté, on a des attaques même en plein jour.

 

Source : Pixabay

 

Pour faire face, les élus ont décidé de demander le déclassement du loup de la convention de Berne, censée le protéger, ainsi qu’une suppression des quotas qui limitent le nombre d’individus pouvant être abattus chaque année en France.

 

Joël Pontier, président de la communauté de communes de la Matheysine, confie :

 

Il y a une certaine psychose qui s’empare de ce territoire. Les gens ne peuvent plus sortir véritablement la nuit sinon en voiture.

 

Source : Pixabay

 

Cédric Fraux, autre éleveur, estime ne pas être assez entendu et écouté :

 

Il faudrait un réel changement de l’état de d’esprit de l’opinion publique et des gens « des villes » qui ne se rendent pas compte de ce qui’l se passe chez nous. Ce n’est pas simplement une bête qui arrive, c’est la mort du pays. On ne sait plus où on va aller.

 

La motion sera soumise au vote des 43 communes de la Matheysine, puis sera transmise aux services de l’État et au président de la République.

ADVERTISING