Protection des éléphants : l’interdiction du commerce d’ivoire entre en vigueur en Chine

commerce de l'ivoire
ADVERTISING

[Mise à jour – 03/01/2018]

 

C’est une belle victoire pour les animaux et leurs défenseurs. Lundi 1er janvier 2018, l’interdiction de la vente d’ivoire annoncée par la Chine l’année dernière est entrée en vigueur, mettant ainsi fin à cette forme de braconnage longtemps plébiscitée par les habitants du pays.

* * *

"La Chine va arrêter peu à peu la transformation et la vente d'ivoire à des fins commerciales d'ici fin 2017", a annoncé dans un communiqué le gouvernement chinois le 30 décembre dernier, avant d'ajouter : "Jusqu'à cette date, les forces de l'ordre continueront à agir contre les activités illégales liées à l'ivoire".

 

La loi devrait prendre effet dès la fin mars, où "une première vague d’ateliers et de vendeurs" seront contraints de cesser leurs activités ;  "les autres devront faire de même « dans les délais impartis »".

 

china-ivory.-law-3Source : Global March for Elephants and Rhinos

 

Une victoire pour les associations de protection des éléphants, qui faisaient pression depuis plusieurs mois afin de renforcer l'interdiction d'importation d'ivoire et de ses produits dérivés acquis avant 1975, en vigueur depuis mars dernier dans le pays.

 

Si Pékin est pourtant déjà signataire de la Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de la Flore sauvages menacées d’Extinction (Cites) – interdisant le commerce d'ivoire depuis 1989 – la Chine demeure le principal consommateur mondial d’ivoire de contrebande.

 

china-ivory.-law1Source : Global March for Elephants and Rhinos

 

Doté d’une grande valeur pécuniaire, l’ivoire africain est très prisé dans le pays. Symbole de richesse et de réussite sociale, le kilo peut parfois dépasser les 1050 euros. Ce commerce provoque chaque année le massacre de milliers d'éléphants sur le territoire africain. Plus de 20 000 éléphants ont ainsi été massacrés pour leurs défenses l'an dernier, faisant des pachydermes une espèce en voie de disparition. Ils ne seraient en effet plus que 415 000 dans le monde entier, selon l'association WWF (World Wildlife Fund).

 

Cette dernière s'est donc félicitée de la décision chinoise, en invitant cependant Hong Kong et d'autres pays d'Asie (Japon, Thaïlande, Vietnam) à mettre fin, à leur tour, au cruel commerce : "Avec le marché chinois fermé, Hong Kong peut devenir le marché favori des trafiquants pour blanchir l'ivoire illégal sous couverture du commerce légal de l'ivoire", explique Cheryl Lo, une responsable de l'ONG.

 

china-ivory.-law-4Source : Global March for Elephants and Rhinos

 

Une avancée qui fait écho à la décision prise par les États-Unis – deuxième plus gros consommateur d'ivoire illégal après la Chine – d'interdire (presque totalement) le commerce d'ivoire provenant d'éléphants africains.

 

Malgré tout, la route est encore longue pour que cessent définitivement les massacres de pachydermes : comme le rapporte le site TheDodo, un éléphant est tué toutes les 15 minutes pour ses précieuses défenses.

 

china-ivory.law-5Source : Stand For Elephants

 

Pour aider à lutter contre les conséquences dévastatrices du commerce d'ivoire, vous pouvez faire un don auprès de l'IFAW, qui oeuvre au quotidien pour protéger les éléphants.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d'accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d'alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING