Indre-et-Loire : une chienne abattue par un éleveur

ADVERTISING

Liloo, une femelle Huskey de 11 mois, aurait été abattue le 15 octobre 2019 à Saint-Senoch, en Indre-et-Loire, après avoir fugué de son domicile en compagnie de l’autre chien de la famille, Eko, comme le rapporte le site d’informations France Bleu.

 

Source : Melissa Bondy

 

Les deux chiens ont alors pénétré dans le pré d’un des voisins, éleveur de vaches. Craignant pour ses animaux, l’agriculteur aurait d’abord tenté de faire fuir les chiens avant de s’emparer d’un fusil de chasse. L’homme affirme avoir tiré à bonne distance de Liloo, entre 20 à 25 mètres selon lui. Une version contestée par les propriétaires du chien, qui ont porté plainte pour atteinte volontaire à la vie d’un animal domestique.

 

Pour l’instant j’ai que la colère et de la rage qui me tiennent debout. Ma petite chienne était très très peureuse. Chez nous, dès que l’on faisait un mouvement trop brusque elle partait en courant tout de suite. e ne comprends pas qu’il n’ait pas réussi à la faire fuir avant d’arriver à ce stade, je ne reconnais pas du tout ma chienne dans cet acte là.

 

L’enquête a été confiée à la gendarmerie. La Fondation Assistance aux Animaux se serait, de son côté, portée partie civile dans cette affaire.

ADVERTISING