Ils refusent de délivrer l’ours « le plus triste du monde » de son enfer

PUBLICITE

Le 20 septembre, les responsables de l'aquarium chinois de la ville de Guangzhou ont refusé de céder Pizza, surnommé "l'ours le plus triste du monde", a un zoo britannique qui aurait proposé de l'accueillir.

 

Depuis plusieurs mois, les conditions de captivité de Pizza suscitent la colère et l'indignation des amis des animaux du monde entier. L'animal est en effet retenu prisonnier d'un enclos exigu fait de béton et d'une minuscule marre d'eau situé dans le centre commercial Grandview.

 

 

Privé de l'espace suffisant pour exprimer les plus élémentaires de ses besoins naturels, Pizza erre ainsi à longueur de journée, apathique et les yeux de la vague. Parfois, pour exprimer sa frustration, il frappe machinalement ses pattes contre les parois de sa prison sous le regard des visiteurs qui le harcèlent pour obtenir un selfie, entre deux séances de shopping.

 

 

L’association Animals Asia, basée à Hong-Kong, se mobilise depuis mars dernier pour que l'aquarium soit fermé et les pensionnaires libérés. Aux côtés de Pizza, deux loups arctiques,  cinq morses, six jeunes bélugas et un autre ours subissent également ces conditions de détention révoltantes.

 

"Pas besoin" de l'ingérence étrangère

 

Animals Asia a ainsi lancé une pétition pour demander la libération de Pizza qui a déjà recueilli plus de 580 000 signatures. Et selon l'association, le zoo britannique Yorkshire Wildlife Park se serait appuyé sur cette large mobilisation internationale pour proposer aux responsables de l'aquarium d'accueillir l'ours polaire.

 

pizza-ours-polaire-chine-aquarium-3Source : Mail Online

 

Malheuresement, toujours selon Animals Asia, les gérants du parc chinois auraient indiqué qu'ils n'avaient "pas besoin" de l'ingérence d'organisations étrangères. Ils auraient même démenti toute prise de contact de la part du zoo, comme le rapporte l'AFP.

 

"Nous sommes un aquarium qui se conforme à la loi et qui fonctionne selon les normes chinoises et tient à protéger les droits des animaux. Dans l'avenir, nous allons renforcer la protection des droits et du bien-être des animaux", a ajouté le porte-parole de l'aquarium sous couvert d'anonymat.

 

pizza-ours-polaire-chine-aquarium-4Source : Mail Online

"L’opportunité de réparer leurs erreurs"

 

Pour le moment, les tenants et les aboutissants de l'affaire sont donc encore flous et personne ne connaît les détails de l'offre que le zoo britannique aurait avancé. Animals Asia explique que les responsables du parc britannique resteraient très prudents quant aux sommes proposées pour réaliser l'éventuel transfert, craignant que l'argent soit utilisé pour acheter d'autres animaux.

 

Mais les militants ne perdent pas espoir et sont convaincus qu'un accord sera prochainement trouvé qui aboutira à la libération de Pizza.

 

Dave Neale, l'un des dirigeants de l'association, explique sur le site de l'association :

 

La bonne nouvelle pour Grandview [la société gérante de l'aquarium, Ndlr], c’est qu'ils ont désormais l’opportunité de réparer leurs erreurs. Grâce à cette offre incroyable du Yorkshire Wildlife Park, il peut y avoir une fin heureuse et toute la mauvaise publicité dont ils ont souffert peut se transformer en histoire positive.

 

pizza-ours-polaire-chine-aquarium-6Source : Mail Online

 

Si l'on peut regretter que le parc britannique à l'origine de l'offre soit un zoo et non un sanctuaire, cela ne fait aucun doute que Pizza y sera beaucoup mieux que dans sa prison actuelle. Le Yorkshire Wildlife Park dispose en effet d'une zone dédiée aux ours polaires qui compte deux lacs et s'étend sur près de quatre hectares.

 

pizza-ours-polaire-chine-aquarium-2

 

Cliquez ici pour signer la pétition d'Animals Asia et continuer de faire pression sur le centre commercial qui détient Pizza.

PUBLICITE