Ils exhibent un ours muselé et en laisse lors d’une soirée en boîte de nuit. Le Web enrage

ADVERTISING

Le scandale a fait le tour du Web. Samedi 19 novembre, les organisateurs d'une "soirée cirque" dans la discothèque Le Scala située à Guipry-Messac, en Bretagne, ont exhibé un ours muselé ainsi que plusieurs autres animaux à l'intérieur de l'établissement.

 

 

Très vite, de nombreuses photos de la soirée ont fuité sur les réseaux sociaux, suscitant un vaste élan d'indignation."Scandaleux ! Il y a 1000 autres façons de s’amuser sans promouvoir l’exploitation animale", commente ainsi un internaute sur la page Facebook de la boite de nuit."Quelle honte d’exploiter les animaux de la sorte ! Du plaisir pour vous mais une terrible souffrance pour eux", ajoute un autre.

 

 

Si c'est le traitement réservé à l'ours muselé et en laisse, promené à l'entrée de la discothèque, qui a le plus choqué, les participants ont également rapporté la présence d'un perroquet et d'un serpent.

 

Merci à tous d’être venu scaler avec nous.

Les photos de groupe sont disponible ici :…

Posted by La Scala Club à Guipry-Messac on Sunday, November 20, 2016

 

"On en est encore au Moyen-Âge"

Les associations de protection animale n'ont pas tardé à réagir, confirmant l'absurdité de livrer ainsi des animaux en spectacle. Contacté par LCI, Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot, s'est indigné :

 

Quand on voit qu’en France, on en est encore au Moyen-Âge pour le traitement des animaux, c’est absolument choquant. […] Le problème, c'est que ce n’est pas illégal. C’est pour cela que nous travaillons avec les services du ministère de l’Environnement pour ne pas autoriser la tenue de tels évènements.

 

"Les prochaines soirées se feront sans animaux"

Face au déferlement de critiques, les responsables de la discothèque se sont justifiés en expliquant que "la prestation a été effectuée par des professionnels expérimentés du cirque depuis 25 ans, qui ont toutes les autorisations nécessaires ". Dans une vidéo diffusée sur Facebook, Alain Fournier, le directeur, a par ailleurs expliqué que les animaux "n’ont jamais été au centre de la zone avec la musique ou dans la foule".

 

scala-ours-musele-boite-nuit-1Source : La Scala

 

Mais surtout, le gérant de l'établissement a annoncé que la présence d'animaux ne serait plus au programme. "Devant les nombreuses critiques, les prochaines soirées sur le thème du cirque se feront sans animaux", a-t-il précisé.

 

Alain Fournier a également livré quelques détails à propos de l'ours, qui serait né en captivité et était encadré par deux dresseurs aux moments des faits.

 

10 000 signatures contre la présence d'animaux en boîte de nuit

Une pétition a été lancée sur la plateforme Change.org pour demander l'interdiction de la présence d'animaux dans les discothèques. Au moment où nous écrivons ces lignes, elle a déjà rassemblé près de 11 000 signatures. Pour ajoutez la vôtre, cliquez ici.

 

* * *

 

Sur le même sujet

 

En plein spectacle, ces éléphants de cirque se précipitent pour aider l’un des leurs

 

ADVERTISING