Ils croisent un camion transportant 800 chiens à l’abattoir et décident d’agir

ADVERTISING

Un camion transportant plus de 800 chiens destinés à être tués, puis mangés, a été arrêté par des habitants de la ville de Guangzhou, en Chine, lors d'un sauvetage héroïque.

 

Source : Peter J. Li/Facebook

 

Les animaux étaient entassés les uns sur les autres, dans un espace où l'air était rare et où ils pouvaient à peine bouger.

 

Leur destination rendait leur voyage d'autant plus tragique : l'abattoir.

 

Les chiens utilisés pour la viande dans l'Empire du Milieu sont bien souvent tués de manière particulièrement inhumaine : battus à mort, électrocutés, pendus…

 

Source : Peter J. Li/Facebook

 

Peter Li, membre de l'association Humane Society International (HSI), a confié au site américain The Dodo :

 

Les chiens souffraient en raison d'une très forte concentration d'animaux. Des maladies se sont propagées parmi les bêtes. Des chiennes gestantes ont eu le plus de difficultés à supporter le manque de nourriture.

 

Les chiens se trouvaient dans ce camion depuis trois jours, et certains d'entre eux étaient hélas déjà morts.

 

Source : Peter J. Li/Facebook

 

L'incroyable sauvetage a commencé lorsqu'un habitant s'est arrêté devant le camion avec sa voiture, avant d'exiger de voir les carnets de santé de tous les animaux.

 

En Chine, il n'existe pas de fermes où les chiens sont élevés pour leur viande. De fait, les animaux ainsi utilisés sont des chiens errants ou des chiens de compagnie volés à leur famille.

 

En raison de cette particularité, les conducteurs et les vendeurs doivent fournir les carnets de santé de chaque animal destiné à l'abattoir. Partant du principe que l'homme au volant du véhicule ne pouvait avoir sur lui les données sanitaires de tous les chiens, le bon samaritain est parvenu à l'arrêter.

 

Sans certificat, les chiens peuvent être considérés comme volés.

 

Source : Peter J. Li/Facebook

 

L'action de cet homme a poussé d'autres à agir, et bientôt, près de 300 personnes se sont rassemblées autour du camion en moins d'une heure. La police a été appelée sur les lieux, et après des vérifications et des pourparlers, qui ont pris pas moins de dix heures, il est devenu très clair que, le conducteur ne possédant pas les carnets de santé des animaux, ceux-ci pouvaient être libérés.

 

 

Posted by Peter J. Li on Monday, June 19, 2017

 

Les survivants ont été déchargés du camion sur place par des défenseurs des animaux. Les chiens semblaient à l'aise avec les humains ; il s'agissait sans aucun doute d'animaux de compagnie.

 

Source : Peter J. Li/Facebook

 

Les chiens ont reçu des soins médicaux et de la nourriture, avant que des bénévoles vérifient s'ils portaient une puce d'identification dans un refuge à proximité.

 

Les activistes prendront soin d'eux heure par heure. Une fois qu'ils seront remis, mentalement et physiquement, ils seront proposés à l'adoption.

 

Source : Peter J. Li/Facebook

 

Peter Li espère que cet événement illustre un tournant historique dans l'attitude des Chinois face à la consommation de viande de chat et de chien.

 

La ville de Guangzhou était appelée "la capitale mondiale de la consommation de viande de chat et de chien". Ce sauvetage à Guangzhou fait passer le message au reste du monde que l'industrie de viande de chien n'a aucun avenir dans cette grande ville du sud de la Chine.

 

En Chine comme en Corée du Sud, la consommation de viande de chien cristallise le fossé générationnel entre les jeunes et les seniors. D'après un sondage réalisé en 2015 par l'institut Gallup Korea, 20% des hommes coréens âgés d'une vingtaine d'années déclarent avoir mangé du chien au cours de l'année, contre 50% du côté des cinquantenaires et des sexagénaires.

 

Pour les jeunes générations, imprégnées de culture occidentale, les chiens et les chats sont en effet avant tout des animaux de compagnie et il leur semble souvent étrange voire choquant de les consommer. Il est ainsi très probable que le commerce de la viande de chien connaisse un rapide déclin au cours des prochaines décennies en Corée du Sud comme en Chine.

 

Si vous souhaitez soutenir l'association HSI dans son combat, cliquez ici. Vous pouvez également signer cette pétition qui demande l’abolition du festival de Bok Nal.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING