Il voit ce chien sur le point d’être vendu pour être tué et décide d’agir aussitôt

ADVERTISING

Fervente utilisatrice du réseau social Twitter, Xingyi Danielle réside à Singapour. La jeune femme, amie des animaux, a récemment publié les images incroyables d'un sauvetage pas comme les autres. Le héros principal ? Son père, qui travaille en Chine.

 

Source : xingyidanielle

 

Alors qu'il se promenait dans les rues, l'homme est tombé sur un groupe de vendeurs proposant aux passants d'acheter des chiens vivants, enfermés dans des sacs, à des fins culinaires.

 

Horrifié, le père de Danielle a aussitôt acheté une des pauvres bêtes, pour 600 yuans, soit un peu moins de 80 euros, même si l'immeuble où il vivait interdisait à ses résidents d'accueillir des animaux.

 

Source : xingyidanielle

 

Danielle explique au site américain The Dodo :

 

L'environnement dans lequel il vit n'est pas fait pour les chiens, et il n'a donc pas pu en acheter plus, mais il en a au moins sauvé un.

 

Le père de la jeune femme a prénommé le chien Doggo, et l'a installé dans son bureau, ce qui pose également quelques problèmes.

 

Source : xingyidanielle

 

Ses collègues ne sont pas particulièrement enthousiastes à l'idée de nettoyer les bêtises de Doggo.

 

Les collègues de mon père se plaignent du bazar que fait Doggo, mais il essaie malgré tout de lui offrir un bon environnement de vie.

 

Source : xingyidanielle

 

Danielle et son père continuent de chercher la meilleure solution possible pour le chien, mais par son simple geste, plein de compassion, l'homme a pu sauver la vie de Doggo.

 

 

Source : xingyidanielle

 

En Chine comme en Corée du Sud, la consommation de viande de chien cristallise le fossé générationnel entre les jeunes et les seniors. D'après un sondage réalisé en 2015 par l'institut Gallup Korea, 20% des hommes coréens âgés d'une vingtaine d'années déclarent avoir mangé du chien au cours de l'année, contre 50% du côté des cinquantenaires et des sexagénaires.

 

Pour les jeunes générations, imprégnées de culture occidentale, les chiens et les chats sont en effet avant tout des animaux de compagnie et il leur semble souvent étrange voire choquant de les consommer. Il est ainsi très probable que le commerce de la viande de chien connaisse un rapide déclin au cours des prochaines décennies en Corée du Sud comme en Chine.

 

Si vous souhaitez soutenir l'association HSI dans son combat, cliquez ici. Vous pouvez également signer cette pétition qui demande l’abolition du festival de Bok Nal.

 

Source: xingyidanielle

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING