Il tue la chienne de ses ex-locataires après l’avoir torturée et écope d’un an de prison

ADVERTISING

(Attention : cette histoire peut choquer.)

 

Un habitant de Calgary, au Canada, a récemment été condamné à un an de prison, assorti de 18 mois de liberté conditionnelle, après le meurtre brutal d'une chienne.

 

Le 23 mars 2015, Robert Nicholson, 36 ans, a été pris d'une rage folle, pensant que ses locataires le volaient.

 

calgary_dog_murder_4Source : Global News

 

Il louait en effet l'étage principal d'une maison à la famille Hossay. Lorsque Robert Nicholson s'est rendu au domicile des Hossay pour les sommer de payer le loyer, personne ne se trouvait sur les lieux.

 

Il s'est alors introduit par effraction chez les Hossay et est tombé sur le Border Collie de la famille, Chevy. Il s'est lancé à la poursuite de l'animal, dans le jardin, puis dans le garage, où il lui a fracturé le crâne avec le manche d'une hache.

 

calgary_dog_murder_3Source : Global News

 

Robert Nicholson a ensuite poignardé la chienne deux fois à la gorge. Chevy a tenté de fuir.

 

L'homme l'a à nouveau attaquée avec un couteau pour l'égorger, mais la lame de l'arme n'était pas assez tranchante. Nicholson est retourné chez lui, s'est emparé d'un couteau cranté et est revenu achever l'animal.

 

Après ce meurtre d'une cruauté sans nom, Robert Nicholson est allé frapper à la porte des voisins pour leur emprunter une pelle et a enterré Chevy dans le jardin.

 

À son retour, la famille Hossay a découvert l'horrible tragédie qui s'était jouée en son absence et a contacté la police, qui s'est rapidement intéressée à Robert Nicholson.

 

calgary_dog_murder_2Source: Global News

 

L'homme a prétendu à l'accident. Il a confié aux enquêteurs avoir heurté la chienne et l'avoir fait euthanasier pour abréger ses souffrances.

 

Le rapport scientifique a aussitôt démenti les allégations de Nicholson. En effet, Chevy a agonisé pendant 10 longues minutes.

 

L'homme a finalement plaidé coupable pour les charges de cruauté envers un animal. L'avocat de Robert Nicholson a affirmé que le faible QI de son client et son problème d'hyperactivité avaient provoqué son accès de rage, avant de demander à ce que Nicholson ne soit pas placé en détention.

 

calgary_dog_murder_1Source : Global News

 

Fort heureusement, la cour n'a pas écouté les réclamations de la défense, même si la punition semble bien mineure par rapport au crime commis : un an de prison et 18 mois de liberté conditionnelle.

 

En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.

 

La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

 

H/t: Global News

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d'accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d'alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !

 

* * *

 

Sur le même sujet

 

Tout le monde doit signer cette pétition pour plus de sévérité contre la cruauté envers les animaux

 

ADVERTISING