Il s’affiche fièrement en train de tatouer son chat sur les réseaux sociaux et fait scandale

ADVERTISING

C'est une nouvelle affaire qui suscite l'indignation parmi les amis des animaux. Un jeune tatoueur russe connu sous le pseudonyme d'"Aleksandr" s'est récemment affiché en train de s'adonner à son art sur Demon, son chat. Et c'est la quatrième fois qu'il tatoue le corps sans poil de son jeune Sphynx.

 

cat-sphynx-tatoo-russia-2

 

L'homme, présenté comme un "fanatique de tatouages" par le Daily Mail qui rapporte les faits, officie à Lekaterinbourg, la quatrième ville de Russie située dans le centre du pays.

 

cat-sphynx-tatoo-russia-3Source : Life.ru / CEN

 

Le 3 février, il a fièrement diffusé des photos et vidéos de la séance de tatouage sur les réseaux sociaux. Pour la quatrième fois, Aleksandr a choisi de marquer le corps de son chat avec des symboles portés traditionnellement par les membres de gangs criminels en Russie : un cachot, une pin-up et une cigarette, entres autres.

 

cat-sphynx-tatoo-russia-5Source : Life.ru / CEN

 

Mais le jeune homme ne s'attendait sans doute pas à une telle déferlante de messages hostiles. En quelques heures, l'affaire a fait le tour du monde et les défenseurs des animaux ont réagi par milliers, soulignant le caractère profondément choquant de son geste.

 

 

Outre le fait même de tatouer un animal pour son propre plaisir, les internautes ont également relevé l'utilisation irresponsable de substances anesthésiantes. "J'espère que ce n'est pas trop mauvais pour lui, il n'en est pas à son premier tatouage, s'est expliqué quelque peu maladroitement la tatoueur. En général, ça va, il se remet vite de l'anesthésie."

 

Face aux critiques, Aleksandr a même exprimés ses réserves à lui faire subir un tel sort :

 

Bien sûr, je me sens mal de lui faire ça. C'est pas comme s'il avait souhaité le faire. Sa peau est très différente, et les tatouages se déroulent différemment. 

 

cat-sphynx-tatoo-russia-8Source : Life.ru / CEN

 

Yelizaveta Skorynina, une militante de la cause animale en Russie, a rejoint les critiques virulentes en rappelant que la peau des Sphynx était extrêmement sensible et que l'anesthésie, en plus de présenter des risques pour le félin, n'a certainement pas empêché qu'il souffre pendant la séance :

 

La substance empêche le chat de se mouvoir, mais le cerveau continue de fonctionner. Si cela se répète, cela pourrait affecter son système cardiaque. 

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d'accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d'alimentation ultra-premium livré en 1h (sur invitation seulement). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING