Il frappe violemment un kangourou au visage dans cette vidéo virale. Une enquête est ouverte

PUBLICITE

La vidéo a suscité la colère des défenseurs des animaux avant de donner lieu à d'interminables débats entre internautes : visible sur Youtube depuis le 4 décembre dernier, la séquence en question montre un jeune homme frappant violemment un kangourou au visage.

 

Quelques secondes avant, alors que l'australien est en pleine partie de chasse dans l'État de Nouvelle-Galles du Sud, le kangourou attaque son chien. Greig Tonkins s'approche alors, parvient à les séparer, se fige face au kangourou et finit par lui donner un impressionnant coup de poing qui laissera l'animal groggy. Il s'enfuira, déboussolé, quelques secondes plus tard.

 

 

Immédiatement après sa mise en ligne, la vidéo – désormais visionnée par plus de 36 millions de personnes – suscite la polémique. Si de nombreux internautes soulignent la légitime défense (voire le courage) de l'homme venant en aide à son chien menacé, beaucoup estiment que le coup porté à l'animal est condamnable.

 

En effet, au moment où Greig Tonkins frappe le kangourou en pleine face, ce dernier a d'ores-et-déjà lâché le chien, qui est désormais hors de danger. Difficile également de justifier son geste par le "vif de l'action", puisqu'il survient après plusieurs secondes de réflexion.

 

homme-frappe-kangourou-1Source : Youtube/ViralHog

 

Pour l'association de défense des animaux PETA, l'acte du jeune homme doit faire l'objet de poursuites judiciaires :

 

Il a frappé le kangourou une fois que son chien était libre. C'était donc un geste absolument pas nécessaire. Cet homme a non seulement agressé un animal sauvage – en le blessant potentiellement à la mâchoire, au nez ou aux yeux – mais met aussi la vie de ses chiens en danger en les utilisant pour chasser. 

 

Dans un communiqué portant sur l'affaire, PETA explique en quoi le choc subi par le kangourou peut avoir des conséquences désastreuses sur sa santé. Selon l'ONG, les kangourous sont particulièrement susceptibles de développer des complications cardiaques suite à un tel évènement : en jargon médical, le syndrome de tako-tsubo correspond au déclenchement d'importants troubles cardiaques survenus après un fort stress émotionnel.

 

homme-frappe-kangourou-3Source : Youtube/ViralHog

 

Même s'ils ne semblent pas être blessés sur le moment, "cela mène souvent à une mort douloureuse, après des jours de souffrance", ajoute PETA. L'association se félicite donc qu'une enquête menée par la RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals) soit en cours.

 

Les défenseurs des animaux espèrent ainsi que l'homme sera amené à répondre de son geste devant la justice et qu'il sera condamné pour "cruauté animale". Le terme est défini comme toute action causant une souffrance "injustifiée, non nécessaire, ou irraisonnée compte tenu des circonstances", ce qui correspond selon eux, sans équivoques, à la situation de la vidéo.

 

Face au tollé, Greg Bloom, qui a filmé la fameuse scène, explique au site australien WA Today que son camarade de chasse n'avait aucunement l'intention de blesser le kangourou :

 

Le coup de poing a stoppé le kangourou et l'a laissé hébété, donnant au propriétaire du chien le temps de fuir face à ce gros animal sauvage. 

 

Une version des faits qui est loin de convaincre le présentateur-télé australien David Campbell, qui appelle au licenciement de Greig Tonkins, qui travaille par ailleurs comme gardien de zoo à Taronga Western Plains :

 

Il sait qu’il est filmé. Une fois que son chien est libéré, sa première réaction n’est pas de s’enfuir mais de faire face à l’animal et de le frapper.

 

homme-frappe-kangourou-2Source : Youtube/ViralHog

 

Une chose est sûre : impliquer son chien dans une partie de chasse et l'encourager à poursuivre des animaux animaux sauvages afin des les abattre est aussi irresponsable que cruel.

 

Via : PETA

PUBLICITE