Il abandonne son chien et revient le chercher quelques mois plus tard

PUBLICITE

À la fin de l'année 2017, Lewis Jimenez, un Américain originaire du Texas, n'a eu d'autre choix que d'abandonner son chien, Titus, un Pitbull de 6 ans.

 

Source : Austin Animal Center

 

Il l'a amené au refuge Austin Animal Center, où il l'avait adopté en 2013. C'est le cœur brisé que Lewis a laissé son chien, mais hélas, il n'avait pas le choix ; le syndic de son immeuble lui a indiqué qu'il devait se débarrasser de Titus, sans quoi il serait expulsé.

 

N'ayant trouvé personne pour garder l'animal en attendant de déménager, Lewis s'est résolu à abandonner temporairement son chien.

 

Source : Austin Animal Center

 

Il a assuré,  au moment de remettre Titus au refuge, qu'il reviendrait le chercher, mais les bénévoles, habitués à entendre ce genre de promesse, n'y ont pas vraiment cru. Jennifer Olohan, qui gère les communications et les médias du refuge, explique au site américain The Dodo :

 

De notre point de vue, on ne peut pas garder les chiens, car on entend tout le temps les propriétaires dire qu'ils vont revenir – mais ils ne reviennent jamais.

 

Les volontaires ont cependant bel et bien constaté à quel point il était difficile pour Lewis d'abandonner Titus ; le chien lui-même a eu beaucoup de mal à se faire à la vie du refuge.

 

Source : Austin Animal Center

 

Jennifer Olohan poursuit :

 

Le refuge est un endroit vraiment vraiment stressant pour les chiens. Certains le supportent mieux que d'autres, mais ce n'était pas le cas de Titus. Il était vraiment stressé. Lorsqu'on le sortait de son chenil, il était super – hyper joyeux et vraiment gentil. Mais dans son chenil, il était renfermé et vraiment triste.

 

Source : Sarah Jurgensen Throop

 

Lewis et sa famille, de son côté, sont venus rendre visite à Titus aussi souvent que possible, mais c'était également un moment difficile. Lewis confie lui-même :

 

Il devenait super excité, puis super triste. Les bénévoles faisaient des notes qui disaient "Titus n'est pas lui-même". Cela me rendait encore plus déterminé à faire ce que je devais faire pour le sortir de là.

 

Source : Sarah Jurgensen Throop

 

À chaque fin de visite, lorsque Lewis repartait, les bénévoles avaient bien du mal à retenir leurs larmes. Puis, un jour, la petite famille a enfin réussi à déménager, et Lewis est revenu chercher Titus, comme il l'avait promis.

 

La nouvelle maison a même un jardin où l'animal peut courir et s'amuser comme il l'entend. Lewis est particulièrement reconnaissant aux employés du refuge pour le soutien qu'ils lui ont apporté, ainsi qu'à Titus.

 

Source : Sarah Jurgensen Throop

 

Jennifer Olohan conclut :

 

Il nous a dit que Titus se prélassait sur le canapé, même s'il n'est pas censé le faire. Ils laissent passer, car il a eu des moments difficiles au refuge. Mais ils disent qu'il va très bien. Ils sont plus qu'heureux de l'avoir retrouvé.

 

[Lewis] adore Titus. On comprend maintenant que ne pas revenir pour lui n'a jamais été une option – il a fait tout ce qui était en son possible pour s'assurer de récupérer Titus.

 

Via : The Dodo

PUBLICITE