Hong Kong : accouplement exceptionnel de pandas

ADVERTISING

Il aura fallu attendre dix ans pour que les deux pandas du zoo de Hong Kong s’accouplent enfin. Les deux animaux, Le Le pour le mâle et Ying Ying pour la femelle, ont profité du calme induit par le confinement et l’absence de visiteurs, comme le rapporte la chaîne d’informations BFMTV.

 

Les employés du zoo avaient rapidement remarqué un changement de comportement chez les deux ursidés, qui, pour la première fois, s’étaient prêtés au jeu de la saison des amours. Le zoo a publié un communiqué peu après l’événement :

 

Ils ont passé plus de temps à jouer ensemble dans l’eau, tandis que Le Le laissait des marqueurs d’odeur autour de son habitat et recherchait ceux de Ying Ying.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ocean Park Hong Kong (@hkoceanpark) le

 

Michael Boos, directeur des opérations zoologiques du parc, confie :

 

C’est extrêmement excitant pour nous tous, car les chances de grossesse via l’accouplement naturel sont plus élevées que par insémination artificielle.

 

Pour l’heure, il est encore trop tôt pour savoir si Ying Ying attend un petit, mais la femelle est sous étroite observation des soigneurs, qui guettent le moindre signe de grossesse. Ceux-ci pourraient apparaître vers le mois de juin. Une naissance serait la bienvenue dans l’effort de conservation des pandas : seuls 1800 d’entre eux vivent aujourd’hui dans leur milieu naturel.

ADVERTISING