Hérault : 5 sangliers tués à l’arbalète

ADVERTISING

Une femme, originaire du Grau d’Agde, dans l’Hérault, a fait une étonnante rencontre le 15 juillet 2021, selon les informations du journal Midi Libre. En fin de journée, elle a en effet aperçu cinq petits sangliers dans sa piscine. Pensant bien faire, elle a alors contacté la police pour lui signaler la présence des animaux.

 

La riveraine confie :

 

C’est le chat qui nous a alertés vers 18 heures, il miaulait et n’était pas rassuré. Je suis alors tombée nez à nez devant 3 petits sangliers. Ils traînaient au fond du jardin puis petit à petit ils se sont rapprochés de la piscine, sûrement pour boire. Plus tard dans la soirée, deux autres les ont rejoints.

 

Source : Pixabay

 

La présence des sangliers dans le secteur est confirmée depuis le 14 juillet, comme l’explique Luc Larose, chef de la police municipale d’Agde. Les forces de l’ordre se sont rendues sur place, accompagnées par un lieutenant de louveterie. Celui-ci décide finalement d’abattre les animaux. Luc Larose poursuit :

 

C’est assez commun dans ce genre de situation, le lieutenant de louveterie est habilité à prendre ce genre de décision, c’est un professionnel de la faune sauvage.

 

Pour l’habitante, en revanche, c’est une terrible déconvenue. Elle avoue, très affectée par ce qui s’est passé ce soir là :

 

Je ne pensais pas que ça allait se terminer comme ça… Ils ont seulement remué la terre, il y avait peu de dégâts. Pour moi le spécialiste allait les endormir et les relâcher ailleurs.

ADVERTISING