Hauts-de-France : les rapaces visés par les chasseurs ?

PUBLICITE

Depuis septembre 2020, la même scène se répète dans le Pas-de-Calais : des rapaces sont retrouvés blessés, criblés de plombs, comme le rapporte le journal Le Parisien. Les oiseaux sont visés par des tirs de chasse, alors qu’ils appartiennent pourtant à des espèces protégées.

 

Une situation inadmissible pour les associations de protection des animaux. La Ligue de Protection des Oiseaux a reçu deux fois plus d’appels que l’année dernière, à la même période, pour signaler des rapaces blessés. Maxence Bommelaere, coordinateur régional du réseau SOS Faune Sauvage, s’indigne :

 

C’est notre patrimoine qui est menacé. Les rapaces sont déjà menacés par l’urbanisation, si en plus ils se font tirer dessus ils vont disparaître !

 

Source : DR

 

Il ajoute :

 

Un rapace a besoin de toutes ses forces pour pouvoir capturer ses proies. Il faut parfois des mois pour qu’il les retrouve. Il est impossible de confondre un oiseau autorisé à la chasse avec un rapace, c’est juste de la bêtise. Ces animaux-là peuvent être un support pour l’agriculture puisqu’ils mangent des campagnols, des mulots, des souris. C’est révoltant.

 

Une plainte a été déposée, mais Maxence Bommelaere n’a que peu d’espoir, en l’absence de témoin. Il conclut :

 

Ce que l’on souhaite, c’est sensibiliser pour qu’un maximum de gens se révoltent contre ces pratiques.

PUBLICITE