Hautes-Pyrénées : il laisse ses chiens mourir de faim

ADVERTISING

En janvier 2020, quatre chiens ont été découverts morts à Bugard, dans les Hautes-Pyrénées. Les animaux ont été enfermés dans des caisses de transport soigneusement scellées, comme le rapporte le journal La Dépêche du Midi.

 

Ils étaient morts de faim et de soif dans d’atroces souffrances. Leurs cadavres ont été retrouvés dans un état de composition avancé par une bénévole de la SPA, venue sur les lieux après avoir été informée de la présence d’un chien errant sur la propriété.

 

 

Très vite, le propriétaire des animaux est retrouvé. Il s’agit de Jérémy F., lui-même ancien bénévole pour la SPA. Il avait également lancé une activité de pension canine. Lors de son procès, il a mis en avant son amour des animaux pour expliquer qu’il était incapable de faire volontairement du mal à un animal. Il a reconnu avoir abandonné les chiens, mais a nié être la personne les ayant enfermés dans les boîtes.

 

L’ex-compagne de Jérémy F. a cependant livré un témoignage accablant, en affirmant que son propre Berger allemand avait été retrouvé mort sur la propriété de l’accusé, sans aucune raison. Jérémy F. a finalement été condamné à 90 jours-amendes (10 euros par jour), et à un interdiction de posséder un animal ou d’exercer une profession en lien avec les animaux durant cinq ans. Enfin, il devra verser 100 euros aux deux associations qui se sont portées parties civiles.

ADVERTISING