Haut-Rhin : les chasseurs refusent de chasser

PUBLICITE

Alors que la préfecture du Haut-Rhin leur a accordé une dérogation pour chasser après le couvre-feu, les chasseurs du département refusent de prendre leur fusil, comme le rapporte le site d’informations Europe 1.

 

La préfecture entend lutter contre la prolifération de cervidés jusqu’au 28 février, mais pour Gilles Kaszuk, président de la fédération des chasseurs du Haut-Rhin, il est hors de question de participer à cette opération :

 

Je demande à tous les chasseurs du Haut-Rhin de ne surtout pas participer à ce genre d’opération. Ces animaux doivent avoir la possibilité de vivre et de survivre tranquillement sans qu’on soit obligé de leur tirer dessus sans arrêt. Ce n’est absolument plus de la chasse, c’est du massacre.

 

Source : Pixabay

 

Cette prise de position plutôt à contre-courant ne convainc cependant pas tout le monde. Jacques Adam, qui représente 300 petits propriétaires forestiers, confie :

 

C’est de la communication. Pour attirer du monde, il faut des belles chasses. Quand on invite Monsieur X ou Monsieur Y à chasser, il faut qu’ils voient des cerfs, des chevreuils, des sangliers en pagaille. Les chasseurs n’ont donc aucune raison de diminuer le cheptel, puisque ce serait dommageable pour l’image de leur chasse.

PUBLICITE