Hausse significative du nombre de chiens perdus en France

ADVERTISING

Dans une allocution télévisée en date du 16 mars 2020, Emmanuel Macron a demandé aux Français, face à l’urgence de la situation provoquée par la propagation du coronavirus, de rester chez eux à partir du 17 mars. Le chef de l’État a ainsi restreint les déplacements au strict minimum : faire ses courses, faire de courtes promenades, aider les personnes vulnérables, ou encore sortir son chien.

 

Le but du confinement est de limité au maximum la transmission du virus en appliquant le principe de distanciation sociale, afin d’alléger les services de santé écrasés par le nombre de malades. Pourtant, il est très clair qu’un grand nombre de Français ne respectent pas le principe de confinement et exploitent les autorisations pour le détourner. Pour preuve, le réseau Pet Alert a constaté une hausse de 71 % de signalements de chiens perdus par rapport à une journée normale en France. Alors que le pays est en pleine période de crise sanitaire qui exige que chacun reste chez soi.

 

Promener son chien ne veut pas dire le laisser vagabonder des heures dans un parc. Les conditions sont très claires : l’animal doit être tenu en laisse. La promenade doit être limitée au strict minimum, pour permettre au chien de faire ses besoins et de se dégourdir les pattes. Mais les Français ne semblent pas désireux de respecter ces consignes de bon sens, édictées pour sauver des vies. Julien Muller, le fondateur de Pet Alert, confie :

 

Le nombre de signalements et les animaux retrouvés reste stable alors qu’on s’attendait à une baisse importante.

 

⚠️ +71% de chiens perdus hier par rapport à une journée en temps normal. Cela ne ressemble pas à une journée de confinement. Restez chez vous ! Promenez vos chiens en laisse !

Publiée par Pet Alert France sur Vendredi 20 mars 2020

 

Il ajoute cependant :

 

C’est une bonne chose pour les animaux mais cela démontre que les Français ne respectent pas le confinement. Si les gens restaient chez eux, sortaient leur chien en laisse, on devrait voir une baisse non seulement des chiens perdus mais aussi des signalements et des chiens retrouvés en proportion.

 

Les mesures du gouvernement ne sont pas là pour restreindre les libertés. Elles exigent, certes, de rogner sur nos habitudes et demandent un effort commun de l’ensemble de la population. Respecter les consignes n’est pas un acte de soumission, mais un acte de solidarité et d’abnégation envers les plus faibles. Vous pouvez tout à fait sortir votre chien. Mais faites-le dans des conditions qui ne mettent pas en danger la vie des autres ou celles de vos proches.

 

Voici les recommandations à suivre :

  • Munissez-vous de l’autorisation de déplacement que vous devrez présenter à tout membre des forces de l’ordre vous la demandant. Sans elle, vous risquez une amende pouvant monter jusqu’à 135 euros.
  • Limitez vos déplacements à votre quartier.
  • Tenez votre chien en laisse.
  • Promenez votre animal seul, ou avec une autre personne de votre famille vivant sous le même toit que vous.
  • Ne vous arrêtez pas pour parler à des amis ou à des connaissances.
  • Ne serrez pas la main et ne faites pas la bise.
  • Ne laissez pas une autre personne caresser votre chien. Les animaux ne sont pas vecteurs directs de la transmission, mais peuvent porter le virus sur leurs poils s’ils sont touchés par une personne infectée.
  • Ne touchez pas votre visage. Si possible, portez des gants jetables dont vous vous débarrasserez dès que vous serez de retour chez vous.
  • Lavez-vous les mains une fois de retour à la maison.
  • Vous pouvez laver votre chien s’il a été en contact avec d’autres personnes, mais n’abusez pas des shampoings au risque d’irriter sa peau.

 

Pour le moment, l’État français permet encore à ses citoyens de sortir, mais au vu de la situation et du manque de respect des consignes, le gouvernement prendra peut-être exemple sur l’Espagne, où le confinement est total et absolu. D’autres questions se poseront alors, notamment celle, comme le craignent de nombreuses associations, d’une augmentation massive des abandons d’animaux domestiques.

 

Un seul mot d’ordre : restez chez vous !

ADVERTISING