Hausse des adoptions en raison de la crise sanitaire

ADVERTISING

La crise sanitaire que connaît l’Hexagone et le monde entier depuis plus d’un an a eu un effet inattendu : celui d’augmenter le nombre d’adoptions de chiens et de chats, comme le rapporte le site d’informations France 3.

 

Qu’il s’agisse des refuges ou des éleveurs, tous sont pris d’assaut. C’est par exemple le cas du refuge de Brax, près d’Agen, dans le Lot-et-Garonne. En 2020, 280 chiens et 150 chats ont été adoptés : il s’agit d’un record depuis la création du refuge, en 1962. Christine Salane, présidente du Refuge de Brax, explique :

 

Cela fait 56 chiens et 23 chats de plus que l’année précédente, c’est énorme. Avec les confinement successifs, les gens se sont retrouvés avec du temps pour eux et donc plus disponibles pour adopter un animal.

 

Source : Refuge de Brax

 

Les candidats à l’adoption sont divers : personnes seules, couples, retraités, familles avec enfants.

 

Je pense que les gens ont eu davantage de temps. Ils se disent : puisque nous avons du temps, du terrain et que l’on peut se promener, autant adopter un animal. Nous allons avoir le temps de nous en occuper, et lorsque l’on reprendra le travail, le chien sera déjà bien habitué à nous et à sa vie.

 

Stéphanie et Cyril, venus au refuge dans l’espoir d’adopter un chien, confient :

 

On veut donner une seconde chance à ces animaux et leur montrer qu’il n’y a pas que des mauvais maîtres. Et puis chez nous, c’est déjà l’arche de Noé ! On a déjà sauvé un chien maltraité, alors, pourquoi pas un deuxième ?

 

Ils sont finalement repartie avec Luzette, une chienne de cinq ans. Si cette augmentation des adoptions est bienvenue, il faut espérer qu’elle ne soit pas suivie d’abandons massifs une fois la pandémie passée et un retour « à la normale » plus ou moins effectif.

ADVERTISING