Gironde : plainte en raison de carcasses de sangliers

PUBLICITE

Vincent Joineau, le maire de Rions, en Gironde, a décidé de porter plainte après la découverte de dizaines de carcasses de sangliers déposées le long de la Garonne, comme le rapporte le site d’informations France 3. Ce n’est pas la première fois qu’une telle chose se produit, et pour l’élu, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

 

Il a donc déposé plainte à la gendarmerie de Rions, le 16 octobre 2020. Le maire a aussi dénoncé la situation sur la page Facebook de la mairie, indiquant qu’une « odeur infâme se dégage des cadavres ». Il pointe du doigt un chasseur expérimenté : les carcasses ont été découpées par une personne experte.

 

Non, la Garonne n’est ni un dépotoir ni une décharge. Oui, notre fleuve doit être protégé !

 

Rions et la Garonne ne méritent pas les dépôts sauvages de carcasses de sangliers qu’a jetées au fleuve, près de la…

Publiée par Mairie de Rions sur Lundi 12 octobre 2020

 

La Fédération des chasseurs de la région nie toute responsabilité et explique qu’il s’agit d’un braconnage. Vincent Joineau déplore :

 

On voit de plus en plus de dépôts sauvages le long de la Garonne, du plâtre, du béton, des déchets verts de professionnels ou particuliers. C’est un coup de gueule car notre cadre de vie est gâché par ces actes individuels, qui cumulés font beaucoup.

PUBLICITE