France : des jeunes taureaux massacrés

ADVERTISING

Suspendus durant le confinement, les spectacles de tauromachie pourraient bien reprendre prochainement. Le 26 juillet s’est tenue une novillada à Beaucaire. Les bénévoles de l’association One Voice se sont rendus sur place pour filmer des images d’une rare violence et dénoncer une pratique qui n’a plus sa place en France.

 

Une novillada est la première corrida d’un jeune torero sorti de l’école de tauromachie. Pour faire leurs armes, les adolescents affrontent de jeunes taureaux. À Beaucaire, six animaux ont ainsi été massacrés devant un public de quelques dizaines de personnes, qui ont d’ailleurs salué la performance. One Voice s’insurge :

 

La cruauté, une fois de plus, s’est montrée au grand jour. Six taureaux ont perdu la vie coup sur coup sous les « hourras » et les « bravos ». Mutilés, vidés d’une grande partie de leur sang… dans la terreur et le désespoir, avant que leurs cadavres soient traînés tout autour de la piste, pour assouvir le goût du sang de ces assoiffés de violence gratuite. 

 

Humilié, blessé, apeuré… #StopCorrida from One Voice on Vimeo.

 

L’enquêteur de l’association, sur place, explique :

 

Les taureaux refusent de se battre. Ils fuient l’affrontement. Ils ne font que réagir aux stimulations des humains qui les entourent, les amenant à un acte de combat. Mais c’est uniquement motivé par la peur : ils n’ont d’autre choix que celui-là. Se défendre et répondre à une effroyable douleur. 

 

Les taureaux ont tous tenté de fuir, mais n’ont pas pu échapper au coup fatal porté par la puntilla, petit poignard enfoncé dans le crâne des animaux à la fin du « spectacle ». One Voice demande à ce que la corrida soit interdite définitivement en France. Elle dénonce également la participation d’enfants et jeunes adolescents à ces pratiques d’un autre temps. N’hésitez pas à soutenir ce combat en cliquant ici.

ADVERTISING