France : colère après la présence d’un ministre à une corrida

ADVERTISING

Plusieurs associations (L214, Fondation Brigitte Bardot) ont dénoncé la présence de Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture en charge du bien-être animal à une corrida, le 13 août 2019, à Bayonne, comme le rapporte le journal Le Figaro.

 

Didier Guillaumer n’était pas seul. Une autre ministre, Jacqueline Gouraul, ministre de la Ville, l’accompagnait. Six taureaux ont été abattus par Daniel Luque lors de cette corrida. Selon Pierre Sabathié, journaliste de Sud Ouest qui a pris la photo, ce n’est pas la première fois que les deux ministres se rendent à un tel événement.

 

 

La Fondation Brigitte Bardot, sur Twitter, a notamment lâché :

 

Aucune limite dans l’indécence, le ministre de l’Agriculture, en charge de la protection animale, assiste en ce moment même avec [Jacqueline Gouraul] (autre ministre du gouvernement) à une séance de torture animale dans les arènes de Bayonne… Scandaleux ! Quelle hypocrisie !

 

L’association s’est confiée dans les colonnes du magazine Huffington Post :

 

C’est absolument scandaleux de voir, en 2019, un ministre de l’Agriculture en charge de la protection animale venir se divertir devant le spectacle d’un animal torturé à mort, comment pourrait-il désormais avoir la moindre crédibilité ?

ADVERTISING