France: 1200 cétacés retrouvés morts sur les côtes françaises en moins de 6 mois

ADVERTISING

Le bilan est lourd : 1200 petits cétacés, principalement des dauphins, ont été retrouvés échoués sur les plages française de l'Atlantique entre janvier et avril 2019, du Finistère jusqu'au Pays basque, selon le dernier rapport de l'Observatoire spécialisé Pelagis.

 

La très grande majorité des animaux ont hélas été des victimes collatérales des filets de pêche. Amateurs de bars et de merlus, les dauphins se retrouvent prisonniers des filets et y meurent asphyxiés, comme l'explique le site d'informations 20 Minutes.

 

Source : AFP

 

85 % des carcasses retrouvées sur les côtes portent des traces de filets. Pour Olivier Van Canneyt, biologiste à Pelagis, cela s'explique par :

 

Un chevauchement entre un gros pic d’activité de la pêche professionnelle et de la présence des dauphins sur le plateau du Golfe de Gascogne, non loin des côtes.

 

Si des dauphins s'échouent toute l'année, le pic lors de la saison de la pêche est indéniable, et les dégâts pourraient être encore plus graves que ces 1200 carcasses le laissent entendre. En effet, certains cadavres de dauphins demeurent en mer, et il est impossible de les prendre en compte.

 

Source : AFP

 

Des mesures ont été prises, comme l'utilisation de répulsif acoustiques, sans grand succès : le nombre d'échouages est supérieur à celui de l'année dernière.

 

Le gouvernement entend prendre de nouvelles dispositions d'ici la fin de l'année afin de lutter contre les captures accidentelles. Mais si le phénomène continue de s'amplifier, cela pourrait menacer, à terme, la survie de l'espèce dans la zone.

 

Source : AFP

ADVERTISING