Fourrure de vison : l’agrandissement d’un élevage approuvé par les autorités. Les associations en colère

PUBLICITE

Le 6 octobre 2017, le CODERST, le Conseil départemental de l’environnement, des risques sanitaires et technologiques, a rendu un avis – 10 votes pour, 4 contre – favorable à l'extension d'un élevage de visons situés à Montarlot-lès-Rioz, dans la Haute-Saône, et ce, malgré les protestations des associations de défense des animaux.

 

Source : One Voice

 

Les visons, élevés pour leur fourrure, sont gazés à l'âge de sept mois, après avoir passé toute leur vie dans des cages, à l'isolement. Ils sont ensuite congelés, envoyés en Belgique, et écorchés, afin que leur fourrure puisse être utilisée dans l'industrie de la mode, encore demandeuse. L'association Haute-Saône nature environnement, qui a participé au vote, a notamment dénoncé les conditions de vie des visons.

 

Il s’agit d’un élevage hors sol, les animaux dans des cages, alors que ce sont des mustélidés, c’est-à-dire des animaux semi-aquatiques. Ils sont privés d’eau.

 

Source : Combactive

 

L'association Combactive avait également, par l'intermédiaire de son avocate, fait parvenir un rapport de 14 pages au commissaire enquêteur le 3 juin 2017. En vain. Ces arguments n'auront malheureusement pas suffi. L'éleveur pourra passer de 2000 à 7700 visons. Combactive espère désormais que la préfète de Haute-Saône, Marie-Françoise Lecaillon, fasse pencher la balance en leur faveur. L'organisation propose également à l'éleveur de l'aider à transformer son élevage en "centre pédagogique d’approche du vison d’Amérique".

 

Source : Combactive

 

Certaines marques, comme Gucci ou Armani, ont banni la fourrure de leurs créations, mais d'autres continuent encore et toujours d'en faire la promotion. Pourtant, nombreuses sont les enquêtes qui dénoncent les conditions de vie atroces des animaux massacrés au nom du luxe. Au mois de décembre 2017, l'association L214 avait épinglé les mauvais traitements et la souffrance psychologique de lapins d'élevage, utilisés par des marques comme Dior, Fendi ou Dolce & Gabbana.

 

En plus de boycotter tout article fabriqué à partir de fourrure animale, nous vous invitons à signer la pétition initiée par la Fondation 30 millions d'amis ici demandant la fermeture des fermes à fourrure en Europe ainsi qu'un étiquetage détaillé pour tous les produits en fourrure importés (précisant le nom scientifique et vulgarisé des espèces animales, le pays d'élevage, la méthode de mise à mort).

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

PUBLICITE