Ferme des Mille Vaches : refus de la proposition de la Fondation BB

PUBLICITE

La fermeture annoncée de la Ferme des Milles vaches, le 1er janvier 2021, a scellé le sort des centaines de bovidés de l’exploitation, condamnés à l’abattoir. Face à cette situation, la Fondation Brigitte Bardot avait proposé d’accueillir les animaux afin de les sauver, comme le rapporte le site d’informations Actuf.fr.

 

Christophe Marie (directeur du pôle protection animale et porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot) a ainsi écrit au gestionnaire de l’exploitation, Matthieu Ramery.

 

Nous souhaiterions offrir les mêmes conditions aux vaches de cette « ferme-usine » afin que l’histoire, qui a si mal commencée, s’achève en « happy-end » pour les animaux et pour votre groupe si vous acceptez de vous associer à ce sauvetage exceptionnel.

 

Source : DR

 

Il a ajouté :

 

Monsieur le Président, ce serait une formidable et unique opportunité d’avoir une communication positive autour de cette exploitation, notre Fondation est la seule en France à pouvoir organiser l’accueil d’autant d’animaux.

 

Cette main tendu a été refusée aussitôt. Le gestionnaire de la ferme a en effet annoncé qu’il s’était déjà rapproché de la filière bovine et que les vaches partiraient bel et bien à l’abattoir. Une décision tout bonnement honteuse pour Christophe Marie :

 

Cette réponse qui tombe comme un couperet n’est pas seulement décevante, elle est lamentable et profondément injuste envers ces vaches qui méritent autre chose qu’être exploitées jusqu’à épuisement, puis être envoyées à l’abattoir.

 

Avant de conclure :

 

La ferme-usine des 1000 vaches illustre les dérives, la honte d’un système encouragé par les syndicats agricoles de l’agro-industrie qui ne respecte ni le bien-être animal, ni les éleveurs. Nous appelons publiquement Matthieu Ramery à reconsidérer sa position !

PUBLICITE