Essonne : un homme condamné pour avoir laissé mourir son chien

PUBLICITE

En juillet 2021, une chienne American Staffordshire Terrier avait été retrouvée sans vie dans une voiture à Bondoufle, dans l’Essonne. D’après les informations du journal quotidien Ouest France, l’animal avait tout simplement été abandonné par son propriétaire, un jeune homme d’une vingtaine d’années.


Des agents de la voirie, intrigués par l’odeur nauséabonde qui se dégageait du véhicule, avaient alors découvert le corps. D’après les estimations de l’association Sacpa, la chienne était déjà morte depuis deux à trois semaines.

Source : Pixabay


Le propriétaire a finalement été jugé un an plus tard par le tribunal correctionnel d’Evry-Courcouronnes, le 28 juillet 2022. Une voisine a été entendue comme témoin, et lors du procès, le président du tribunal a précisé :


Le chien restait toute la journée enfermé dans le véhicule. Les derniers jours, le trouvant très amaigri, (la voisine) a alerté les forces de l’ordre. Qui eux-mêmes ont contacté une association de défense des animaux. En vain.


L’accusé a d’abord prétendu que l’animal ne lui appartenait pas, mais la chienne était pucée à son nom. De plus, ses parents, ainsi que son frère, ont confirmé qu’il s’agissait bien de son chien. L’homme a finalement été condamné à une amende de 1 800 euros, ainsi qu’à une interdiction définitive de posséder un animal de compagnie.

PUBLICITE