Espagne : des visons abattus en raison du coronavirus

ADVERTISING

Après les Pays-Bas, c’est à l’Espagne de prendre des mesures draconiennes après la découverte de visons d’élevage contaminés au nouveau Covid-19, comme le rapporte le site d’informations 20 Minutes.

 

Source : Pixabay

 

Ce sont pas moins de 10 000 animaux qui seront ainsi abattus dans une ferme située dans la région de l’Aragon. 90 % des visons de cet élevage ont en effet été testés positifs au nouveau coronavirus. L’Espagne, qui fait face à une résurgence de la maladie dans certaines parties du pays, a décidé d’agir immédiatement pour éviter un nouveau foyer.

 

Depuis le 22 mai, l’élevage faisait l’objet de mesures préventives, avec, notamment, l’interdiction de sortie des animaux suite à la contamination de 7 employés. C’est un salarié de la ferme qui a contracté le virus à l’extérieur de l’établissement, qui a contaminé ses collègues. Quant aux visons, les autorités estiment qu’ils ont également contracté le virus au contact de cet employé, même s’il n’existe, à l’heure actuelle, pas de certitude concernant la contamination d’hommes à animaux et inversement.

ADVERTISING