Elle se rend dans un refuge et demande à voir le chien le moins « adoptable »

ADVERTISING

Au début du mois d'août 2017, Melani Andrews, âgée de 72 ans et originaire de Galt, en Californie (États-Unis), s'est rendue dans un refuge, le Front Street Animal Shelter, situé à Sacramento. La septuagénaire, qui venait de perdre Lola, sa chienne adorée après avoir déjà affronté la mort de son mari, était bien décidée à adopter un nouveau compagnon, comme l'explique le site américain The Dodo.

 

Source : Melani Andrews

 

Ce sont ses petits-enfants qui l'ont poussée à accueillir un autre chien. Elle confie :

 

 

Source : Melani Andrews

 

Mais lorsque Melani s'est rendue au refuge, elle a tout de suite exprimé un souhait un peu particulier. Elle poursuit :

 

Je voulais aider quelqu'un – un chien – comme Lola nous avait aidés, et je leur ai dit que je voulais le chien le plus vieux, celui que personne ne regardait, et que je voulais l'adopter. Je me moque qu'il soit malade, je me fiche de savoir si le refuge peut aider dans les frais vétérinaires. Je n'ai pas beaucoup d'argent, mais j'en ai bien assez pour prendre soin d'un petit chien.

 

Source : Melani Andrews

 

Les employés l'ont alors conduite jusqu'au chenil de Jake, un terrier de 12 ans trouvé errant quelques mois plus tôt. Si les deux autres chiens présents ont ignoré Melani, Jake, lui, est aussitôt venu à sa rencontre. Il n'en fallait pas plus pour la Californienne, qui a aussitôt décrété qu'elle le ramenait avec elle.

 

Source : Front Street Animal Shelter

 

Ravis, les bénévoles du refuge ont malgré tout dû informer la septuagénaire d'une terrible réalité : Jake était atteint d'un cancer terminal de la peau, et souffrait également de surdité et de cécité partielle. Rien de tout cela n'a découragé Melani, qui voulait absolument offrir au petit chien une belle fin de vie. Bobby Mann, chargé des relations publiques pour Front Street Animal Shelter, salue d'ailleurs son geste :

 

Elle fait partie des quelques personnes qui ont vraiment donné une chance à ce chien. […] On espérait que quelqu'un comme elle vienne et lui offre la vie qu'il mérite.

 

Source : Melani Andrews

 

Une fois chez Melani, Jake s'est très vite adapté à sa nouvelle vie. Pour elle, le chien avait déjà vécu dans une maison et avait été simplement abandonné dans la rue. Le temps de Jake est compté, mais sa nouvelle humaine compte bien tout faire pour faire de chaque moment un beau souvenir. Jake apporte aussi beaucoup à Melani, qui avoue :

 

Chaque jour, je ris un peu plus. Je ne me sens plus si seule. Je pense que [Jake] sait que je l'aime, car il vient vers moi et se frotte contre moi, puis me demande de lui gratter le dos. Puis il met son nez contre le mien. Un chien qui ne sait pas qu'on l'aime ne ferait pas ça.

 

Source : Melani Andrews

 

Pour aider le refuge Front Street Animal Shelter, cliquez ici pour faire un don.

 

Les refuges sont peuplés d'animaux adorables qui attendent de retrouver une famille aimante. Adoptez, n'achetez pas ! Il est en effet dommage d'en faire venir d'autres au monde dans le seul but de les vendre. Les animaux ne sont pas des marchandises démodables. Adopter c'est sauver deux vies, celle de l'animal que vous accueillez chez vous, et celle de celui qui trouvera une place libre dans un refuge.

 

Si le sujet vous touche, vous pouvez aider la SPA qui gère 55 centres d’accueil en France et vous trouverez la liste de tous les refuges sur le site de 30 Millions d’Amis.

 

Via : The Dodo

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING