Elle laisse son Boxer mourir de faim dans une cour en plein soleil pour s’en débarrasser

PUBLICITE

Fin août, la Fondation 30 Millions d'Amis a porté secours à un Boxer de deux ans victime d'une extrême négligence.

 

La propriétaire de Falkor, tel qu'il est baptisé, a en effet déménagé tout en laissant son animal derrière elle. Le pauvre chien a ainsi passé plusieurs jours dans un cour sous un soleil tapant sans eau, nourriture ni un quelconque abri pour se protéger de la chaleur.

 

boxer-30-millions-amis-sauvetage-falkor-1Source : 30 Millions d'Amis

 

Alertée par une voisine, les sauveteurs ont heureusement pu intervenir à temps.

 

"Elle voulait déjà se débarrasser de son chien il y a quelques mois"

 

Ce ne serait pas la première fois que la propriétaire tente de se séparer de Falkor. Flore, déléguée de la Fondation 30 Millions d'Amis, raconte sur le site de l'association :

 

D’après les explications de cette femme, elle voulait déjà se débarrasser de son chien il y a quelques mois. Elle avait passé une annonce et deux personnes sont venues l’acheter. Mais le chien a finalement été retrouvé errant à Amiens mi-août. Elle est donc revenue le chercher à la demande de la fourrière. Sauf que cette fois-ci, elle ne lui laissait plus d’issue…

 

Source : 30 Millions d'Amis

 

"Une perte importante de masse musculaire"

 

S'il s'en est tiré vivant, Falkor souffre néanmoins d'un état de négligemment avancé. Un rapide examen médical a en effet montré que le Boxer était infesté de parasites et qu'il était sous-alimenté. "Le chien ne présente pas de graisse corporelle et on observe une perte importante de masse musculaire", indique le rapport des experts de 30 Millions d'Amis.

 

"Un amour de chien"

 

Un état de précarité extrême qui n'empêche pas Falkor de vouer une confiance sans limite à ses sauveteurs. "[C'est] est un amour de chien. Il fait vraiment mal au cœur ! Il est si gentil et si affectueux… Il demande tout le temps des câlins et vient donner sa patte", continue Flore.

 

L'association a porté plainte pour "acte de cruauté"  le 25 août dernier. De son côté, Falkor a été confisqué sur demande des gendarmes et a été pris en charge par le refuge SPPA d'Amiens dont vous pouvez trouver les coordonnées ici.

 

Pour découvrir et soutenir le travail de la Fondation 30 Millions d'Amis, cliquez ici.

PUBLICITE