Elle demande à un vétérinaire d’euthanasier son chien pour une raison absurde

ADVERTISING

Lorsqu'Eric Setzer, directeur de la clinique vétérinaire Lesslie Animal Hospital à Rock Hill, en Caroline du Sud, a reçu un appel pour préparer l'euthanasie d'un chien âgé de cinq ans atteint d'une tumeur, il s'est tout de suite dit quelque chose ne tournait pas rond, comme l'explique le site américain The Dodo.

 

Source : Lesslie Animal Hospital

 

Lorsque Deebo est arrivé dans le cabinet du vétérinaire, ce dernier a immédiatement remarqué l'état déplorable de l'animal ; mais rien qui justifiait pourtant une solution aussi radicale que l'euthanasie. En effet, Deebo ne souffrait pas de tumeur, comme l'avait prétendu sa propriétaire, mais de nombreux abcès au niveau du visage. Le chien était également atteint de dirofilariose, une maladie du cœur. Eric Setzer explique :

 

J'ai dit [à la propriétaire] combien le traitement allait coûter, mais elle a dit qu'elle ne pouvait pas payer, et a continué à demander à ce qu'il soit euthanasié. Alors je lui ai fait remettre le chien à la clinique.

 

Source : Lesslie Animal Hospital

 

Le vétérinaire s'est alors tourné vers l'association Carolina Big Hearts Big Barks Rescue, qui a accepté de financer les traitements nécessaires, pour ensuite lui trouver un foyer. Deebo est resté à la clinique d'Eric Setzer pendant trois semaines, le temps pour lui de retrouver la santé. Il a depuis rejoint une famille d'accueil et attend désormais le foyer qui prendra soin de lui pour le reste de sa vie.

 

Source : Carly Setzer

 

Deebo n'est pas le premier chien sauvé de l'euthanasie par Eric. En 2014, il avait déjà porté secours à Snoop, que son propriétaire voulait faire euthanasier en raison de son incapacité, à nouveau, à payer son traitement. Après son sauvetage, Snoop avait rejoint la famille d'Eric.

 

En 2016, c'est une petite chatte prénommée Ollie qui a connu le même destin. Âgée de 8 ou 9 ans, elle devait être amputée d'une patte, mais son propriétaire avait refusé de payer. Carly Setzer, la fille d'Eric, n'avait alors pas hésité à adopter Ollie. Carly est très fière de son père, dont elle loue l'amour et le dévouement pour les animaux.

 

Source : Carly Setzer

 

Eric, de son côté, tient cependant à rappeler qu'avoir un animal de compagnie implique de grandes responsabilités et qu'adopter n'est pas une décision à prendre à la légère :

 

Si vous adoptez un animal, assurez-vous d'avoir les moyens financiers pour prendre soin de lui, peu importe ce qui arrive. [La propriétaire de Deebo] avait trois animaux, et si elle n'en avait eu qu'un seul, elle aurait pu financer les traitements.

 

Source : Carolina Big Hearts Big Barks Rescue

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING